Breeders’ cup mile (gr1) : court vision, un dauphin devenu roi

Autres informations / 06.11.2011

Breeders’ cup mile (gr1) : court vision, un dauphin devenu roi

Les

Américains avaient vu les choses en grand. Le Breeders’ Cup Mile a été déplacé

cette année en avant-dernière épreuve de la réunion pour offrir plus de

visibilité à Goldikova. Comme avec Zenyatta (Street Cry) l’an dernier, la star

du Breeders’ Cup a été battue. À la régulière on serait tenté de dire, car on

savait que Goldikova n’avait plus son accélération qui faisait si bien la

différence. D’ailleurs, quand elle a pris la tête, elle n’a pas véritablement

"décroché" les chevaux qui revenaient en pleine piste, alors qu'elle

venait d'en gêner légèrement quelques-uns. À cent cinquante mètres du poteau,

le verdict était clair, Goldikova était battue. Battue par un cheval à 64/1,

Court Vision (Gulch), celui qu’elle avait déposé en 2010 et 2009 dans le

Breeders’ Cup Mile. Ce verdict, implacable, montre bien que Goldikova en a

perdu un peu, là où ses rivaux ont pu légèrement progresser. De

"sous-fifre", Court Vision, qui est considéré comme un second couteau

aux États-Unis, est devenu le roi du "Mile". Il a placé une

accélération qui n’a laissé aucune chance à la française dans la phase finale.

Enfin, comme le notait Olivier Peslier, Goldikova a été tassée en début de

parcours par Courageous Cat (Storm Cat), le même dont l’entourage a porté

réclamation contre la française pour avoir été gêné à l’entrée de la ligne

droite.