Compiegne, prix isola bella (l) :evaporation intouchable

Autres informations / 03.11.2011

Compiegne, prix isola bella (l) :evaporation intouchable

Retrouvant

le parcours où elle avait obtenu son étoile à 3ans, Évaporation (Red Ransom) a

facilement renoué avec le succès dans le Prix Isola Bella (L). Cette Listed lui

tendait les bras et la pensionnaire de Carlos Laffon-Parias n’a pas connu

d’opposition. « On l’avait gardée à 4ans pour gagner un Groupe, racontait son

entraîneur. Mais elle a dû affronter des juments comme Sahpresa et Moonlight

Cloud. Cette victoire de mercredi était attendue et Évaporation la méritait.

Pour l’instant, rien n’est décidé sur la suite de son programme ou un éventuel

retour en piste à l’âge de 5ans. » Régulière tout au long de l’année face à des

juments d’élite et seulement remontée sur le poteau par Best Dating (King’s

Best) dans le Prix du Pin (Gr3), Evaporation méritait largement cette Listed.

C’est la deuxième de sa carrière après le Prix Amandine (L) en 2010. Ici, elle

devance Peinted Song (Unbridled’s Song), qui a de nouveau fait sa valeur. Elle

aussi cherche toujours sa Listed et pourrait bien la trouver prochainement.

Enfin, on peut noter les malheurs de la troisième, Monblue (Monsun). La

représentante du Haras de Saint Pair courait pour la première fois en France.

Venue d’Italie où elle faisait partie des meilleures femelles d’âge, elle n’a

pas eu franchement le passage à l’entrée de la ligne droite. Evaporation lui

était supérieure, c’est sûr, mais Monblue aurait pu obtenir un meilleur

classement.

SIGNEE

PAR SON PERE

Père

d’Évaporation, Red Ransom (Roberto) a été souvent utilisé par l’élevage

Wertheimer & Frère dans ses croisements. Il est notamment le père de la JDG

rising Star Russiana et du regretté Spycrawler. D’ailleurs, Pierre-Yves Bureau

nous avait expliqué « qu'Évaporation tient plus de son père que de sa mère, qui

était assez fine. Elle a beaucoup de points de force qui viennent de Red Ransom

». Évaporation est issue d’une lignée Wertheimer passée entre les mains de

Freddy Head et Christiane Head-Maarek. Sa mère, Polygreen (Green Tune) a gagné

une Listed, avant de prendre la quatrième place du Prix d’Astarté (Gr2 à

l’époque) sous l’entraînement de Freddy Head. Pierre-Yves Bureau nous disait à

propos de celle-ci « qu'elle était plutôt une jument de 1.400m et que 1.600m

représentaient déjà un peu le bout du monde pour elle ». Polygreen a trois

produits en âge de courir (dont une femelle par Bering qui n’a pas débuté

puisqu’elle vient de prendre 2ans) et Evaporation est son unique gagnante. En

2010, Polygreen devrait rencontrer Montjeu. Les deuxièmes et troisièmes mères,

Yxenery (Sillery) et Polyxena (Lyphard), ont couru pour l’entraînement de

Criquette Head-Maarek et sont gagnantes de Listed. Enfin, il est amusant de

noter que les cinquième et sixième mères d’Evaporation, Mige et Midget ont

toutes deux remporté les Cheveley Park Stakes (Gr1).