Criterium du languedoc (l) : rock me baby supplee spoil the fun

Autres informations / 12.11.2011

Criterium du languedoc (l) : rock me baby supplee spoil the fun

Compagne

de couleurs du favori Spoil the Fun (Rock of Gibraltar), Rock me Baby (Rock of

Gibraltar) a fait mieux que jouer le rôle de doublure. Vite en tête, elle a

repoussé toutes les attaques dans la phase finale – et elles furent nombreuses

même si les chevaux n’étaient que six dans cette Listed. Après avoir repris un

bol d’air, elle a contenu surement Sisyphe (Slickly), longtemps attentiste en

dernière position. Emmuré le long de la corde, Spoil the Fun est, on peut le

dire, même si cela n’apporte pas grand-chose, le gagnant moral de l’épreuve. Il

n’a pu développer sa grande action qu’à l’approche du poteau. Une course pour

rien pour lui. Entraîneur de Rock me Baby, Xavier Thomas-Demeaulte livrait

après la course : « Avec pour seule expérience une sortie, c’est très bien ce

qu’elle fait. On avait tenté cette Listed, car le lot n’était pas si relevé et

c’était une bonne occasion pour qu’elle obtienne du caractère gras. Déjà, à

Deauville, elle avait gagné plutôt facilement, dans un lot de pouliches estimées.

Maintenant, on va attendre 2012 et on a tout le temps de penser à la suite de

son programme. » En débutant, Rock me Baby s’était rendue maître du Prix de la

Cerisaie (F), une épreuve dont son entraîneur était le tenant du titre, avec la

bonne Malicia (Tapit). Enfin, signalons que le père de mère de Rock me Baby est

Arch. Malgré cette origine américaine, Rock me Baby s’est bien sortie du

terrain assez souple.

UNE

FAMILLE MATERNELLE AMERICAINE

Rachetée

12.000 € yearling à Arqana Deauville, en octobre 2010, Rock me Baby est une

fille de Newyearresolution (Arch), lauréate entre 3ans et 5ans de quatre

courses aux États-Unis. Sa deuxième mère est Firesweeper (Drum Fire), multiple

lauréate de Listed outre-Atlantique. Elle a produit plusieurs black type et est

la deuxième mère de Parkview love, gagnant de Listed à Epsom.