Europe 2 us 2

Autres informations / 05.11.2011

Europe 2 us 2

 

Breeders’

Cup Juvenile Turf (Gr1)

EUROPE 2 Us 2

Créé en 2008, le Breeders’ Cup Juvenile Turf est passé cette

année Gr1, alors que ses lauréats n’ont pas vraiment répété depuis. En quatre

éditions, les états-Unis ont remporté deux fois cette épreuve, avec Pluck et

Nownownow, et l’Europe deux fois également avec des pensionnaires de John

Gosden, Donativum et Pounced.

 

LE "PAPIER" DE LA COURsE

En 2010, Pluck avait remporté les Summer Stakes (Gr3) à

Woodbine avant de gagner le B.C. Juvenile Turf. Si l’on s’appuie là-dessus, il

faut faire confiance à finale (Scat Daddy). Ce pensionnaire de Todd Pletcher,

paré de la casaque Tabor, vient de gagner ce Gr3 plutôt facilement. Après deux

défaites sur le dirt lors de ses deux premières sorties, il a gagné trois fois

de suite sur le gazon. Casaque tenante du titre, le Team Valor présente Lucky

Chappy (High Chaparral) et state of Play (War Front). Le premier vient d’Italie

et sa première sortie américaine est assez convaincante, même s’il a été bien

battu par Animal spirit (Arch) qu’il va retrouver ici. Le second est invaincu

en deux courses et vient même de gagner un Gr2 sur le turf à Saratoga. Du côté

des chevaux européens, il faut suivre Caspar Netscher (Dutch Art), double

gagnant de Gr2 outre-Manche, et farraaj (Dubai Destination), qui représente

l’entraînement en forme de Roger Varian. Toutefois, la génération des 2ans

anglais étant assez quelconque, on s’en gardera d’en faire de grands favoris.

Même si, bien sûr, ce qu’ils ont montré peut suffire pour gagner une telle

épreuve.

 

SEA MOON GOÛTE ENFIN AU GAZON…

Jeudi matin, en raison des pluies, Sir Michael Stoute n’a pu

travailler sea Moon (Beat Hollow) sur la piste en gazon, comme il souhaitait le

faire [voir notre brève sur la météo]. Le cheval a pu fouler le turf ce

vendredi matin, faisant un "bout vite" sur six cents mètres. «

J’aurais préféré qu’il puisse travailler jeudi. Je ne pouvais pas lui demander

grand-chose à un jour de la course. Je trouve la décision de fermer la piste

jeudi très injuste. Mais maintenant, allons de l’avant ! », a déclaré

l’entraîneur.