Fighting fifth hurdle (gr1) : celestial halo face a binocular

Autres informations / 26.11.2011

Fighting fifth hurdle (gr1) : celestial halo face a binocular

C’est

bien connu, les produits de Galileo vont partout, sur des distances de vitesse

comme dans des épreuves de grand fond. Mais la progéniture de l’étalon de

Coolmore ne s’arrête pas là, puisqu’elle gagné aussi des Groupes en obstacle.

C’est le cas de Celestial Halo (Galileo), son meilleur ambassadeur dans l’autre

discipline du galop. Le protégé de Paul Nicholls vient de s’imposer très

facilement (seize longueurs d’avance, ndlr) dans le Totepool Elite Hurdle (Gr2)

à Wincanton. Il faut dire qu’il a été largement aidé par la chute au dernier

obstacle du grand favori Grandouet (Al Namix), qui venait lutter pour la

victoire. Celestial Halo est déjà vainqueur de Gr1, mais n’a plus triomphé à ce

niveau depuis 2008 et son succès dans le Triumph Hurdle (Gr1). Par la suite, il

est tombé sur l’ancien Français Binocular (Enrique) qui lui a volé la vedette

par deux fois consécutives. Mais le revoilà au top de sa forme avec une course

de rentrée dans les jambes. C’est donc le moment idéal pour venir à bout de

Binocular, qui a pris l’habitude de faire sa rentrée dans cette épreuve.

L’ancien pensionnaire d’Élie Lellouche ne s’est jamais montré très performant

dans cette course. L’année dernière, il s’était contenté d’une lointaine

troisième place et, l’année précédente, seulement du cinquième rang. Binocular

a besoin d’exercice pour s’exprimer convenablement. Mais, ces deux dernières

années, il s’est engagé face à de très bons chevaux. Celestial Halo est un

cheval de premier plan, mais il est un peu en dessous des authentiques

champions comme Binocular. Dans le rôle de l’arbitre, mentionnons Overturn (Barathea)

qui vient de triompher dans l’Ascot Hurdle (Gr2) de bout en bout. Lui aussi a

été avantagé par la chute du favori pour s’envoler vers la victoire, mais rien

n’indique qu’il aurait été battu.