France galop passe a l’heure de l’obstacle

Autres informations / 03.11.2011

France galop passe a l’heure de l’obstacle

Samedi

et dimanche, l’hippodrome d’Auteuil accueille son septième Week-end

international de l’obstacle (WEIO). France Galop a accueilli l’ensemble de la

presse hippique pour présenter les moments forts de l’événement.

Créé il

y a maintenant sept ans, le WEIO est le seul événement d’obstacle qui regroupe

autant de courses de Groupe. Quatre Grs1, un Gr2 et un Gr3, tel est le

programme de ces deux jours de course sur la butte Mortemart.

FRANCE

GALOP INSISTE SUR L’INTERNATIONAL

Malgré

le faible nombre de participants étrangers, seulement trois (deux allemands et

un britannique), France Galop a tenu à marquer le point sur la dimension

internationale de l’événement. Le WEIO a pour vocation d’être une vitrine des

courses françaises vis-à-vis de l’international. C’est pourquoi l’organisateur

des courses au galop a mis l’accent sur cette dimension en invitant les

responsables des plus grands sites d’obstacle au monde. Il y aura notamment des

représentants d’Aintree, Cheltenham, Nakayama, Punchestown, Pardubice, Waregem

ou encore Merano. Chacune de ces places est un lieu culte de l’obstacle à

travers le monde et sera présentée au public d’Auteuil tout au long du week-end

par des expositions audiovisuelles.

FRANCE

GALOP REMERCIE SES ACTEURS

Comme à

l’accoutumée, France Galop invite pour la réunion de samedi, tous les

propriétaires et porteurs de parts de chevaux qui ont couru en obstacle cette

année. Le lendemain, ce sont les présidents de toutes les sociétés de course

accueillant des épreuves de haies, steeple ou cross-country qui seront

célébrés.

UNE

COMMUNICATION AXEE SUR LE COTE "EXTREME"

Les

courses d’obstacle sont un sport à risque et France Galop a axé sa campagne sur

cet angle. La campagne d’affichage présente le visage d’un jockey, Christophe

Pieux, marqué par les efforts accomplis durant le parcours. Les acteurs sont

d’ailleurs largement mis en valeur mais aussi les difficultés qu’ils doivent

franchir. En effet, France Galop a reproduit la rivière des tribunes en taille

réelle et présentera cet obstacle au public avec un suivi en son et en image du

saut à accomplir.

UNE

PISTE EPARGNEE TOUTE L’ANNEE

Ces

dernières années, les professionnels des courses d’obstacle s’étaient montrés

très critiques quant à l’état de la piste d’Auteuil. Tout au long de l’année,

nous avons pu constater que d’importants efforts avaient été faits dans ce

sens. Pour les réunions de transition, un décordage était systématique et les

hommes de piste ont longtemps travaillé à reboucher les trous, ce qu’ils

continueront de faire tout au long du week-end. Les acteurs de ces deux jours

de course profiteront d’une lice à zéro et donc d’une piste vierge à la corde.

La pluie a fait son apparition mardi en région parisienne et s’est poursuivie

dans la nuit. Des précipitations qui ont fait du bien au tracé d’Auteuil, dont

la piste devrait être jugée très souple tout au long du week-end.

LES

TRAVAUX CONTINUENT LEUR PROGRESSION

Stéphane

de Veyrac, Directeur de l’hippodrome d’Auteuil, a aussi fait part de l’avancée

des travaux menés par la Ville de Paris au milieu de l’hippodrome. Le terrain

de foot a déjà été inauguré et les travaux continuent pour la création de

terrains de rugby, basket et hockey sur gazon. La butte qui cache la vue du

tournant d’Auteuil devrait être entièrement supprimée et celle de la pelouse de

la porte de Passy a été rabaissée d’1,50 m. L’année dernière, Jean d’Indy,

Vice-président de France Galop en charge de l’obstacle, avait tapé du poing sur

la table et « cette année, la Ville de Paris a tenu compte de nos remarques »,

a-t-il exprimé. L’équipe en charge de l’aménagement de l’hippodrome est la même

que celle qui a réalisé les travaux de l’ancienne entrée du parking des

professionnels et, à en juger par le souci des détails et de l’esthétisme, il

faut s’attendre à ce que les aménagements paysagers d’Auteuil soient de même

qualité et qu’ils ne dénaturent pas l’hippodrome. Enfin, un chantier est à la

charge complète de France Galop : celui de la surface située à côté du rond de

présentation. Les nouvelles installations de boxes sont terminées et,

dorénavant, c’est un restaurant ouvert au public qui va être construit. Il

devrait être opérationnel pour la rentrée 2012. La surface du rond de

présentation devrait aussi subir un aménagement, avec un revêtement

caoutchouteux similaire à celui de Chantilly. En fin d’année prochaine, le

tunnel d’Auteuil sera rouvert, mais il faudra attendre 2013 pour celui du

pesage.