Grand prix du nord (l) : un galop public pour colombian

Autres informations / 06.11.2011

Grand prix du nord (l) : un galop public pour colombian

Quatrième

du "Jockey Club" (Gr1), Colombian (Azamour) courait "contre ses

enfants" dans le Grand Prix du Nord (L). Vite en tête, le pensionnaire de

John Gosden n’a vu aucun de ses adversaires dans la phase finale, survolant

l’épreuve. « Au "papier", il était déclassé, reconnaissait Christophe

Soumillon. On se posait même la question de savoir pourquoi son entourage

venait courir ici. J’avais tout de même une crainte par rapport au terrain. Car

Azamour est réputé comme étant plutôt un étalon dont les produits vont dans un

bon sol. L’assistant de John Gosden était, lui, confiant concernant le terrain.

Finalement, j’ai pu contrôler toute la course. J’ai tout de même été ennuyé en

face car Simba m’a attaqué tôt. J’ai eu peur qu’on se coupe la gorge.

Finalement, Colombian est reparti très vite, en cheval dur. Il n’a rien à voir

avec son frère, Clodovil, qui était un petit cheval, spécialisé sur le mile. Colombian

possède plus d’abattage et de tenue que lui. »