Le point de vue d’une americaine…

Autres informations / 09.11.2011

Le point de vue d’une americaine…

Il fallait

absolument que je participe à ce débat, pour dire que je suis totalement

d’accord avec Pierre Laperdrix. Je regarde les épreuves du Breeders’Cup chaque

année et, en 2011 plus que jamais, j’ai eu le sentiment que la vision

américaine des courses et la nôtre n’ont absolument plus rien en commun. Et,

franchement, je préfère notre vision des choses ! La combinaison de petites

pistes avec des tournants serrés,  les

excès de vitesse des débuts de parcours (les premiers quatre cents mètres sont

systématiquement plus rapides que les quatre cents derniers), la surface

horrible de Churchill Downs et surtout l’autorisation de la médication

interdisent de respecter cette manière de pratiquer notre sport et de

sélectionner les futurs reproducteurs. Les chevaux sont manipulés comme des

machines par les hommes de piste à cheval – jamais autorisés à faire un mètre

librement au canter avant la course, mais malmenés par ces "cow-boys"

montés sur des poneys, passant d’une main à l’autre jusqu'à leur entrée dans

les boîtes de départ.  Les chevaux sont

prêts à faire feu, munis d’oeillères, emballés comme des paquets postaux et

lancés à pleine vitesse dans un virage serré. Avec tout le respect dû à

Monsieur Beniada, Northern Dancer appartenait à une autre époque. Je ne crois pas

qu’un étalon aussi influent puisse sortir un jour des courses américaines

actuelles, dont les lignes sont faussées par la médication. Le combat pour des

courses propres progresse tous les jours, mais il est encore loin d’être gagné.

Je ne suis pas personnellement convaincue que les responsables de la

Breeders’Cup iront au bout de cette idée et changeront les choses. Comme on dit

au baseball : « It ain't over 'til it's over » (ce n’est pas fini tant que ce

n’est pas fini).

Gina

Rarick

Note de

l’éditeur : Gina Rarick est américaine (elle est née dans le Wisconsin). Après

une belle carrière de journaliste (notamment au Herald Tribune International),

elle s’est installée comme entraîneur américain à Maisons-Laffitte ! Elle tient

un blog sur le web (en anglais), disponible à cette adresse :

http://www.gallopfrance.com/blog/#.Trks13GYk7A

Mayeul

Caire

 

… ET

D’UN PROPRIETAIRE FRANÇAIS

Que

Claude Beniada soit remercié ! Le fait que vous ayez reçu beaucoup d'emails

encourageant la "ligne Laperdrix" ne me surprend pas, car

l'antiaméricanisme primaire a toujours fait recette en France dans tous les

domaines. Note de l’éditeur : Je suis américanophile dans beaucoup de domaines

et me suis associé avec un Américain (Barry Weisbord, fondateur du TDN) pour

importer en France un modèle de média américain (le TDN) ! Lourd passif pour un

petit Français :-) M. C.