Le terrain s’est progressivement alourdi

Autres informations / 02.11.2011

Le terrain s’est progressivement alourdi

La pluie

a fait son apparition en région parisienne à partir de 11 heures du matin. Le

terrain, jugé bon dans la matinée, s'est progressivement alourdi au fur et à

mesure des courses. Si la première épreuve n’a pas été marquée par les

précipitations, à partir du Prix Miesque, le terrain est devenu pénible pour

finir en bourbier lors de la dernière course de la journée.