Les pouliches de 3ans cherchent leur leaders

Autres informations / 05.11.2011

Les pouliches de 3ans cherchent leur leaders

Prix Bournosienne (Gr3)

LES POULICHES DE 3ANS

CHERCHENT LEUR LEADERS

La génération des pouliches de 3ans n’a pas vraiment trouvé

de leaders. Le Prix Bournosienne (Gr3), plus belle course pour cette promotion,

va permettre d’en dégager un. De fait, si, chez les poulains, Esmondo

(Sholokhov), favori du Prix Cambacérès (Gr1), domine de la tête et des épaules,

chez les "demoiselles", les "reines" ont changé à plusieurs

reprises. Isle Enchantée (Trempolino), qui a fait impression face à ses

contemporaines, va finalement courir le "Cambacérès". Cela laisse la

voie libre à fubbs (King’s Theatre), meilleure pouliche du printemps, comme en

témoigne son succès dans le Prix Sagan (L). Le terrain lourd ne devrait pas la

gêner et sa dernière course dans le Prix Magne (L) l’a montrée au top. À elle

de jouer maintenant. Sa compagne d’entraînement, Princesse kap (Kapgarde), sera

encore sur sa route. Elle vient de conclure troisième dans le Prix Magne.

Pouliche allante, elle avait su se ressaisir dans la ligne droite pour

conserver une place. Mais le terrain plus profond cette fois pourrait la

contrarier dans sa tactique favorite : la tête et la corde. également au départ

du "Magne", High Destiny (High Yield) y a confirmé qu’elle avait le

potentiel pour bien faire à ce niveau (4e), après deux succès à Clairefontaine.

Décevantes dans la Listed du 15 octobre, Jetfire (American

Post, 6e), Ulyssia Royale (Poliglote, 7e) et En Vedette (Astarabad, 8e) veulent

se racheter. Le changement de terrain devrait favoriser la première nommée. La

deuxième avait sans doute besoin d’une course de rentrée. Quant à la troisième,

elle va être montée différemment et doit se racheter. également il faudra

reprendre Dallidas (Kahyasi), tombée dernièrement. On le voit donc, la course

est très ouverte.

 

QUI EST BOURNOSIENNE ?

Femelle, née en 1979 par star et Belle Marguerite

(Badaboum), appartenant et entraînée par Guy Lauret. Gagnante du Prix

Cambacérès et troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy.