L’histoire de princesse kap par son eleveur pascal noue

Autres informations / 06.11.2011

L’histoire de princesse kap par son eleveur pascal noue

Éleveur

de Princesse Kap, Pascal Noue nous a conté la genèse de la pouliche qu’il a

élevée : « Nous avons acheté Princesse Turgeon, la mère de Princesse Kap, pour

1.500 €. Elle avait 2ans, n'était pas débourrée et sortait du champ. Elle ne

fait qu'un 1,55m et a beaucoup de caractère, mais elle possède un super

pedigree puisqu'elle appartient à la famille de Nickname. Comme elle était

petite, j'avais peur de la croiser à Kapgarde, c'est pour cela que je l'ai

d'abord mariée à Great Pretender. Elle m'a alors donné Prince Pretender, bon

gagnant à Auteuil. Ensuite, elle a eu Princesse Kap et actuellement, elle est

pleine de Zambezi Sun. Mais je tiens à préciser que tout cela ne serait pas

possible sans des propriétaires comme Alexandrine Berger, des entraîneurs comme

Jean-Paul Gallorini et des jockeys comme Paola Beacco qui l'a superbement bien

montée. » Princesse Kap appartient à une famille que Jean-Paul Gallorini

connaît très bien, celle de Nile Palace (Crystal Palace). Cette dernière est la

troisième mère de Princesse Kap. Nile Palace n’a pas eu une grande carrière de

compétitrice, même si elle a enlevé quatre courses. Elle est à l’origine de la

souche développée par Sylvia Wildenstein, où l’on retrouve notamment le

champion Nickname. Deuxième mère de Princesse Kap, Nile Princesse (Acteur

Français) est morte jeune et n’a donné qu’un produit, Princesse Turgeon (Turgeon),

la mère de Princesse Kap. Princesse Turgeon est donc également la génitrice de

Prince Pretender, vainqueur du Prix Finot.