Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix de seine-et-oise (gr3) : iver bridge lad cree la surprise a 71/1

Autres informations / 02.11.2011

Prix de seine-et-oise (gr3) : iver bridge lad cree la surprise a 71/1

 « Je m’en doutais ! Je te l’avais dit, le 13 !

» Ceux qui voulaient jouer le 13 dans la cinquième épreuve à Maisons-Laffitte,

parce que « c’est un anglais et, sur le sprint, c’est bien », ont dû se mordre

les doigts de ne pas l’avoir fait. C’est sûr qu’à 71/1, une pièce misée sur Iver

Bridge Lad (Avonbridge) aurait été la bienvenue. Et si, finalement, il crée la

surprise pour beaucoup de turfistes qui pourtant « l’avaient bien dit », cette

victoire peut s’expliquer. Après coup, c’est vrai que c’est toujours facile

quand on refait le "papier"… Mais Iver Bridge Lad avait terminé

douzième du Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp, septième des King’s Stand

Stakes (Grs1) et aussi deuxième de J J The Jet Plane (Jet Master) à Meydan cet

hiver. Dans un Gr3, ces performances suffisent pour passer le poteau en tête.

On se demande même pourquoi on ne voyait pas « que ça » dans ce Prix de

Seine-et-Oise !

UNE

PREMIERE EN FRANCE POUR JOHN RYAN

L’homme

heureux au passage du poteau d’arrivée, c’est John Ryan, l’entraîneur d’Iver

Bridge Lad. Il est accompagné du propriétaire du cheval, dont le ticket PMU

pointe de sa chemise. « Il a mis une pièce "gagnant" sur son cheval

», indique l’entraîneur, avant de poursuivre : « C’est ma première victoire en

France et donc mon premier Groupe sur votre sol. J’avais déjà gagné une fois

une course de Groupe en Angleterre. On avait couru le Prix de l’Abbaye de

Longchamp avec Iver Bridge Lad. Mais il n’avait pas eu son terrain, la piste

était trop rapide. On avait alors eu l’idée de revenir en France avec lui. Mais

j’étais inquiet ces derniers jours en voyant qu’il y avait beaucoup de soleil.

Finalement, le temps a été de notre côté avec cette grande averse, même si le

terrain trop lourd n’est pas forcément sa tasse de thé non plus ! J’avais

beaucoup d’inquiétude, mais le cheval a été meilleur que moi ! Tout a été

parfait, notamment le rythme de la course qui a été sélectif. Également, Iver

Bridge Lad est mieux, je pense, sur 1.200m. Comme l’hiver dernier, on peut

retourner à Dubaï avec lui cet hiver. » Après avoir couru le Prix de l’Abbaye

de Longchamp, Iver Bridge Lad avait terminé dix-septième d’un handicap à

Doncaster. « Je ne sais toujours pas pourquoi il a si mal couru », expliquait

son mentor. En fait, comme l’expliquait un célèbre journaliste hippique, il y a

à boire et à manger dans le "papier" d’Iver Bridge Lad. Ceux qui y

ont vu les bons côtés peuvent boire un coup à sa santé !

FRED

LALLOUPET EN PROGRES

Gagnant

de sa Listed en début de saison, Fred Lalloupet (Elusive City) a montré le même

niveau qui lui avait permis de terminer deuxième du Prix de Ris-Orangis (Gr3)

en juillet. Venu le long du rail, il s’empare de la deuxième place, devançant

de peu Definighlty (Diktat), le tenant du titre. Fred Lalloupet s’améliore avec

le temps, comme beaucoup de sprinters, et il faisait dire à son entraîneur,

David Smaga : « Il est un peu en-dessous des meilleurs. C’est un vrai cheval de

Gr3 et il finira par en gagner un. Je suis certain qu’il va encore progresser

et il sera meilleur à 5ans. Lors de sa dernière course, il s’était un peu fait

mal au pied. Il faut oublier cette sortie. »

MAR

ADENTRO NE DEMERITE PAS

Installé

parmi les favoris de ce Gr3, Mar Adentro (Marju) a conclu huitième. Sur le

"papier", ce classement peut sembler décevant. Mais le quatrième du

Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp a dû évoluer seul, sans leader, au centre

de la piste. Avec personne pour l’épauler et aucune locomotive pour l’emmener,

il n’a pu jouer "la gagne". Il faut également retenir la bonne

prestation de Spectacle du Mars (Martillo), qui a fourni un bon effort pour se

classer sixième.

UN

CHEVAL A 1.000 GUINEES

Lors de

son passage sur le ring, foal, en décembre 2007, Iver Bridge Lad n’a pas

vraiment attiré l’attention et a été acheté 8.000 Guinées. Pire encore, un an

plus tard, yearling, c’est pour 1.000 Guinées qu’il a été acheté. Sa mère,

Fittonia (Ashkalani) a gagné une course à 3ans. Elle a une pouliche de 3ans par

Pastoral Pursuits, une yearling pouliche par Avonbridge, puis un foal mâle par

Three Valleys. Deuxième mère d’Iver Bridge Lad, Fly for Fame (Shaadi) était

sous la responsabilité d’Henri-Alex Pantall et défendait la casaque du Cheikh

Mohamed Al Maktoum. Elle s’est placée de Listed à Nantes et au Lion-d'Angers.

C’est une fille de Fly Me (Luthier), gagnante du Prix de Flore (Gr3) et placée

du Grand Prix de Saint- Cloud (Gr1). Fly Me était sous l’entraînement d’André

Fabre.