Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix la haye jousselin (gr1) rubi ball face a ses demons

Autres informations / 06.11.2011

Prix la haye jousselin (gr1) rubi ball face a ses demons

Il y a

un an, Rubi Ball (Network) était irrésistible. À tel point qu’il s'imposait par

quinze longueurs d’avance dans ce Prix La Haye Jousselin (Gr1). Pour s’y

préparer, Rubi Ball avait pris la troisième place du Prix Héros XII (Gr3), au

terme d’une arrivée qui s’était jouée dans un mouchoir de poche. Il avait

ensuite survolé "La Haye Jousselin" et le Prix Georges Courtois

(Gr2). Mais, depuis son retour cet automne, Rubi Ball n’est plus aussi

étincelant. Sa timide rentrée sur les "balais" n’a pas inquiété outre

mesure, mais son cuisant échec dans le Prix Héros XII interroge. Dans un

premier temps, c’est son entourage qui s’est posé des questions. Après une

multitude d’examens, ses propriétaires n’ont pu tirer qu'une seule conclusion :

leur champion devait probablement être dans un jour sans. Lors de la

préparatoire, Rubi Ball n’a jamais eu de "gaz", revenait au pied sur

les obstacles et sautait gros la plupart des difficultés. On peut craindre une

certaine lassitude de la part du champion, qui va devoir remettre les pendules

à l’heure. Dans le cas où nous verrions le vrai Rubi Ball, il n’y aura pas de

course. Mais il est impossible de savoir dans quelles dispositions il va se

présenter, son entourage préférant rester muet sur le sujet. À l’évidence, il

faut imaginer que quelque chose va être tenté et pourquoi pas un long cavalier

solitaire.

LA

"LIGNE" DU "HEROS XII"…

Le

gaucher Rhialco (Dom Alco) avait été annoncé comme le challenger principal de

Rubi Ball dans le Prix Héros XII. Débarrassé de son adversaire, qui s’est donc

montré dans un jour sans, Rhialco s’est imposé facilement. Le représentant de

Pierre Coveliers est invaincu en steeple-chase cette année. Il a effectué sa

rentrée dans le Prix Oteuil SF qu’il a largement survolé, avant de remporter la

première course de Groupe de sa carrière. Lors du Prix Héros XII, Rhialco

devançait d’un peu plus d’une longueur Quarouso (Lavirco), le lauréat

printanier du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Cinq longueurs plus loin,

figurait Top of the Sky (Kahyasi), qui devrait encore donner son coeur pour un

bon accessit. Quatrième, Still Loving You (Poliglote) est aussi de la partie

dimanche, il est le seul 5ans au départ. Enfin, Peldero (Pelder) n’avait pu que

conclure au sixième rang et devrait montrer des progrès. Sur sa classe il est

même capable de s’imposer.

… ET

CELLE DU "MONTGOMERY"

Cette

année, de nombreux ténors de la discipline du steeple-chase sont aux abonnés

absents. On pense notamment à Mail de Bièvre (Cadoudal) qui s’est à nouveau

blessé au tendon, Oculi (Denham Red), qui a une fracture, Mid Dancer (Midyan),

blessé au jarret, ou encore Polar Rochelais (Le Balafré), sorti de

l’entraînement depuis le mois de juin. Ce qui a donné des idées à bien d’autres

et surtout ceux qui viennent des handicaps. On retrouve donc au départ de ce

Gr1, les trois premiers du Prix Montgomery (Gr3), Quart Monde (Network),

Odysseas (Villez) et Numéro Spécial (Nikos). Habituellement, seul le vainqueur

tente sa chance, souvent par contrainte car il n’a alors plus le droit aux simples

courses à conditions et encore moins aux handicaps. Mais, cette année, les

absences conjuguées donnent des ailes à des chevaux qui n’auraient pas eu cette

prétention dans des circonstances différentes.

HISTORIQUE

DE LA COURSE

Création

en 1880 (Prix de la Croix de Berny) puis Prix La Haye Jousselin depuis 1903. La

distance est passée à 5.500m en 1941.

1983 :

les trois premiers sont entraînés par Jack-Hubert Barbe.

2009 :

au départ, les trois derniers vainqueurs : Remember Rose, Mid Dancer, Princesse

d’Anjou.

Record

de victoires : 7 par Al Capone II (1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999)

Doublés

deux années consécutives (excepté Al Capone) : Basque (1880 et 1881), Killarney

(1901 et 1902), Sauveur (1909 et 1910), Héros XII (1920 et 1921), Meli Melo

(1949 et 1950) (et 1947), Le Pontif (1984 et 1985), Remember Rose (2008, 2009).

Doublé à

deux années d’intervalle : Merigo (1942 et 1944)

Doublé

"grand steeple"-"la Haye Jousselin" la même année

(après-guerre) : Rideo (1948), Meli Melo (1950), Haroué (1968), Huron (1969),

Otage du Perche (1986), Katko (1989), Al Capone (1997), Princesse d’Anjou

(2006), Mid Dancer (2007), Remember Rose (2009).

Doublé

"la Haye-Jousselin"-"grand steeple" (après-guerre) : Meli

Melo (1949, 1950), Huron (1969, 1970), Jasmin II (1982, 1983), Katko (1989,

1990), The Fellow (1990, 1991), Ucello II (1992, 1993), Al Capone II (1996,

1997), El Paso II (2001, 2002), Remember Rose (2008, 2009)

QUART

MONDE, LA BELLE HISTOIRE DE PATRICK VANDEMOORTELE

Dimanche,

Quart Monde va courir son premier Gr1 dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1). Un

bel accomplissement pour ce cheval qui n’a pas toujours eu de la chance.

QUART

MONDE, LE MIRACULE

Patrick

Vandemoortele est propriétaire de trotteurs depuis plus de vingt ans chez Alain

Chavat. Ami d’enfance de Jacques Cyprès, celui-ci lui propose de racheter à la

fin de l’année 2010 Quart Monde (Network), dont il est l’éleveur, afin le

réformer en cheval de selle pour ses enfants. En effet, Quart Monde est

condamné par la médecine vétérinaire depuis sa chute dans le Grand

Steeple-Chase de Waregem de 2010. Il souffre de multiples fractures de la

rotule d’un postérieur. Mais Jacques Cyprès ne veux pas s’y résoudre. Après des

mois de rééducation, se rendant compte de la bonne forme du cheval, il propose

à François Nicolle, l’entraîneur initial de Quart Monde, et Patrick

Vandemoortele, de refaire une tentative en le remettant à l’entraînement. Bien

leur en a pris. Depuis le début de l’année 2011, ce fils de Network et In

Extremis (Quart de Vin) enchaîne les bonnes performances : le Prix du Maréchal

Foch en mai, le Prix World Citizen, support de Quinté Plus le 6 septembre, et

tout récemment le Prix Montgomery (Gr3) le 15 octobre.

LE

PREMIER PARTANT DE PATRICK VANDEMOORTELE DANS UN GR1

Ce

dimanche, Quart Monde s’élancera au départ du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Il

sera le premier partant de Patrick Vandemoortele dans une course de Gr1, et le

premier galopeur à courir sous ses couleurs. Le propriétaire nous a raconté: «

Je suis tout simplement ravi d’être propriétaire de Quart Monde. C’est mon

premier galopeur et nous pouvons dire que je suis bien tombé pour une première

! Jacques (Cyprès) et moi nous connaissons depuis l’enfance. Il m’avait proposé

Quart Monde pour le sauver d’une fin malheureuse et nous avions décidé de le

mettre à la selle pour mes enfants. Il s’est avéré que le cheval se remettait

étonnamment bien de ses blessures et il est reparti à l’entraînement, pour

essayer. Depuis, ce ne sont que de belles courses et de bons moments qu’il nous

offre. C’est merveilleux d’avoir dès la première année un partant dans "La

Haye Jousselin" sous mes couleurs. Qui plus est, il a tout de même sa

place dans une telle course. Rappelons que ce n’est autre que le neveu d’Al

Capone II (Italic) ! À propos de la course, François Nicolle nous a confié que

Quart Monde était en forme, que tout allait bien. Le terrain ne devrait pas

être son souci. Le seul point d’interrogation serait la distance. Il n’en a

jamais parcouru de telle. Dans tous les cas, comme on dit, être au départ, c’est

déjà une victoire ! »