Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix maurice gillois (gr1) : tanaïs du chenet sur les traces de long run

Autres informations / 06.11.2011

Prix maurice gillois (gr1) : tanaïs du chenet sur les traces de long run

L’histoire

récente des courses d’Auteuil ne révèle qu’un cheval auteur du doublé Prix

Cambacérès-Prix Maurice Gillois (Grs1). Il s’agit de l’ancien pensionnaire de

Guillaume Macaire Long Run (Cadoudal), parti depuis vers l’Angleterre, où il a

remporté en 2011 le Gold Cup (Gr1) de Cheltenham. Tanaïs du Chênet  (Poliglote) rêve à pareil destin, du moins

pour la partie française, elle qui a triomphé sans opposition à 3ans dans le

Prix Cambacérès. La championne de Marcel Rolland a l’art de se sublimer durant

la période automnale. Restée sur les "balais" au printemps, elle est

tombée sur de nouveaux clients et se battait alors pour les accessits. Mais ses

gènes de sauteuse l’ont alors poussée vers les gros obstacles,  et, depuis qu’elle a abordé cette discipline,

elle y demeure invaincue en trois tentatives, dont une victoire dans le Prix

Orcada (Gr3). Tanaïs du Chênet est une vraie championne, ce qui se lit au

regard de son palmarès. En douze tentatives, elle a triomphé sept fois et pris

cinq accessits. Dimanche, elle sera incontournable et apparaît presque

invincible. La seule réserve possible vient de la discipline qu’elle exerce.

Quoi de mieux qu’une course d’obstacles pour déjouer un pronostic ?

GUILLAUME

MACAIRE PUISSANCE TROIS

Guillaume

Macaire est l’un des entraîneurs les plus prolifiques dans ce Prix Maurice

Gillois. Il l’a remporté cinq fois, grâce à Positron (1995), Bipbap (1998),

Douze Douze (2000), Japhet (2001) et Long Run (2009) et même une sixième avec

French Kankan (1997), qui avait été destitué de son titre après enquête des

commissaires, pour avoir penché sur Mandarino pour finir. Toujours est-il que

cette année, l’entraîneur royannais s’est donné trois chances d’obtenir un

sixième titre officiel. Son meilleur atout est Dumet (Turgeon), qui a opposé

une farouche résistance à Tanaïs du Chênet dans le Prix Orcada, avant de

s’avouer vaincu dans les dernières foulées. Dumet a d’ailleurs toujours été

battu par cette dernière, qui l’avait devancé la fois précédente dans le Prix

Gelas, de moins d’une longueur. Ses autres partants sont Off by Heart

(Kapgarde), le lauréat du Prix Edmond Barrachin (Gr3), et Tout Rouge (Dom Alco),

qui effectue sa rentrée après plus de cinq mois d’absence.

HALLEY

TENTE SA CHANCE

Halley

(Loup Solitaire) se présente comme le seul britannique de l’épreuve. Acheté par

un propriétaire anglais et son entraîneur, Tom George, l’élève de Paul Nataf a créé

la surprise récemment en se classant deuxième du Prix Triquerville (L).

L’ancien pensionnaire de François Cottin a fini à plus de trois longueurs de la

bonne Toscana Conti (Dom Alco), mais a nettement dominé quelques chevaux qui

avaient déjà fait leur preuve face aux bons.

HISTORIQUE

DE LA COURSE

Le Grand

Steeple-Chase des 4 Ans a été créé en 1941.

Il porte

le nom de Prix Maurice Gillois depuis 1950. La distance est de 4.400m depuis

1972.

Derniers

demi-sang vainqueurs : Japhet (2001), Bipbap (1998), Cumberland (1994), Al

Capone II (1992), Rivoli (1965)

Dernières

femelles gagnantes : Polivalente (2005), Ladykish (2003), Madalka (1996),

Redaely Jolie (1988), Sweet Virginia (1981), Miss Tracy (1980).

Doublé

"Cambacérès"-"Maurice Gillois" :lLong Run (2009)

Doublé

"Ferdinand Dufaure"-"Maurice Gillois" : Bonosnap (1955),

Katko (1987), As des Carrés (1991), Cyrlight (2004), Oculi (2008)

Doublé

"Orcada"-"Maurice Gillois" : Or Noir de Somoza (2006),

Cyrlight (2004), Le Chablis (2002), Bipbap (1998), Mandarino (1997), Madalka

(1996), Positron (1995) , Cumberland (1994), As des Carrés (1991), Redaely

Jolie (1988), Katko (1987), Cyborg (1986), Bayonnet (1983), Belmonte (1964).

Doublé

"Edmond Barrachin"-"Maurice Gillois" : Or Noir de Somoza

(2006), Cyrlight (2004), Japhet (2001), El Triunfo (1990), Trypolo (1985).