Cathay pacific hong kong cup (gr1) : california memory, alias portus blendium, vous salue bien !

Autres informations / 12.12.2011

Cathay pacific hong kong cup (gr1) : california memory, alias portus blendium, vous salue bien !

La

France n’a pu enlever le Hong Kong Cup (Gr1) et signer une deuxième victoire

lors des Internationaux 2011. Le champion Cirrus des Aigles (Even Top) a fini

cinquième, ne pouvant s’allonger que tout à la fin. Byword (Peintre Célèbre),

malgré un excellent parcours, a fini juste derrière lui, à la sixième place.

C’est le pensionnaire de Tony Cruz, California Memory (Highest Honor), qui l’a

emporté. Ce nom ne vous dit rien ? Pourtant, il s’agit d’un cheval qui a couru

en France. Mais il s’appelait à l’époque Portus Blendium. Il avait débuté sa

carrière en Espagne, chez Ramon Avial Lopez, par deux deuxièmes places à San

Sebastian. Par la suite, il avait changé d’entraînement, passant en France chez

Carlos Laffon-Parias, pour lequel il avait gagné une "B" à Chantilly,

avant de se placer de Listed. Vendu à Hongkong, il avait rapidement progressé,

gagnant le Hong Kong Gold Cup (Gr1) en début d’année. Ce n’était donc pas qu’un

simple outsider (44/1 sur l’hippodrome) sans chances dans la course. D’autant

qu’il est entraîné par le maître de Hongkong, Tony Cruz, multiple tête de liste

local et vainqueur de 946 courses en tant que jockey sur la piste chinoise. Son

jeune pilote, Matthew Chadwick, 21 ans, est aussi un futur grand cavalier international.  Formé à Hongkong, il est devenu le champion

des apprentis locaux sur la saison 2008/2009. Il a déjà plus de 140 succès à

son actif et la confiance de Tony Cruz. Dimanche, il a démontré tout son sang

froid et donné un parcours idéal à California Memory. Placé en troisième

position, il a choisi de rester à la corde à l’entrée de la ligne droite, un

choix osé vu le déroulement des épreuves depuis le début de la réunion.  Pourtant, il s’est avéré payant. À mi-ligne

droite, il a trouvé l’ouverture et son cheval a bondi pour prendre le meilleur

à Zazou (Shamardal), tout en résistant à Irian (Tertullian), futur deuxième.

TONY

CRUZ : « NOUS N’AVONS PAS ENCORE VU LE MEILLEUR DE CALIFORNIA MEMORY »

California

Memory n’est pas un quidam à Hongkong, où il est considéré comme le grand rival

d’Ambitious Dragon (Pins). Et sa victoire dominicale rehausse son statut. Par

ailleurs, il a réussi à ramener le "Cup" à Hongkong, puisque depuis

le succès de Vengeance of Rain en 2005, plus aucun cheval entraîné sur place n’avait

remporté ce Gr1. Tony Cruz était ravi de la victoire de son protégé, mais

précisait: « Ce cheval nous réserve encore de belles surprises. Nous n’avons

pas encore vu le meilleur de lui-même. C’est LA course à gagner à Hong Kong,

donc je suis juste heureux. Bravo aussi à Matthew qui a monté une superbe

course. »

LA PLUS

BELLE DE MATTHEW CHADWICK

Pour un

jockey hongkongais, gagner le "Cup", c’est comme remporter

"l’Arc" pour un Français. Et le faire à 21 ans, c’est rare. Ému,

Matthew Chadwick a déclaré : « C’est la plus belle victoire de ma carrière et

le meilleur cheval que j'aie jamais monté. Nous avions un plan pour l’emporter

et il a fonctionné à merveille. Certes, j’avais un peu de pression, mais cela

s’est bien passé. La chance était avec nous. »

JUMELE

"PLACE" DU SANG ALLEMAND

Troisième

du Prix Jean Prat (Gr1) à Chantilly quand il était entraîné par Jens

Hirschberger, Irian (Tertullian) n’a pas dévalué sa valeur à Hongkong, au

contraire. Mais, comme l’an dernier, il doit se contenter du premier accessit

dans le "Cup". Le train de la course ne lui a malheureusement pas

convenu. Il a dominé au sprint son compatriote d’origine germanique également,

Zazou (Shamardal), très bien monté par Olivier Peslier, lequel nous a dit : «

J’ai préféré avancer vu mon numéro de corde car je savais qu’ils allaient

reprendre en face. Au final, il se défend très bien. » Grand favori, soutenu

par tout Hongkong, Ambitious Dragon a fait se lever une clameur immense

lorsqu’il est passé à l’attaque, mais il n’a pu terminer que quatrième, après

avoir bien accéléré.

CIRRUS A

FAIT UN BON "CANTER"

Un peu

contrarié en début de parcours, Cirrus des Aigles s’est retrouvé à

l’arrière-garde. Il n’a pu trouver son action que dans les deux cents derniers

mètres, après avoir vu Ambitious Dragon venir très vite à son extérieur. Son

entraîneur, Corine Barande-Barbe, nous a déclaré : « Il a été un peu bousculé

au départ et c’est comme s’il n’avait pas couru. D’ailleurs, on n’a même pas eu

à le laver après la course car il n’a pas transpiré… C’est comme s’il venait de

faire un canter. Il s’est même moins employé que durant les canters qu’il a

effectués ces derniers matins. Heureusement, il n’a pas d’atteinte. Pour son

programme, je ne sais pas, il pourrait aller à Dubaï, mais il y aussi les Champion

Stakes en fin de saison. Là, il va rentrer et je pense qu’il ne sera pas

évident pour sa cavalière vu qu’il n’a quasiment pas couru. »