Cathay pacific hong kong sprint (gr1) : l’année de rocket man

Autres informations / 10.12.2011

Cathay pacific hong kong sprint (gr1) : l’année de rocket man

Un nom

revient très souvent le matin sur les bords de piste, à Sha Tin, celui de

Rocket Man (Viscount). L’idole de Singapour a réalisé un travail exceptionnel

mercredi matin, se transformant en une véritable roquette. Impressionnant

physiquement, avec une arrière main très puissante, comme les vrais

sprinters,  Rocket Man a aussi un

palmarès qui en impose. Il compte dix-huit victoires en vingt-trois sorties,

dont cinq Grs1. L’an dernier, il a échoué d’un rien à la photographie dans le

Hong Kong Sprint (Gr1), mais 2011 pourrait être son année. Et même s’il a

décroché le 13 dans les stalles, il part généralement plus vite que tous ses

rivaux, ce qui lui facilitera la tâche. Mais, il aura face à lui un monstre

sacré à Hongkong : Sacred Kingdom (Encosta de Lago). Titulaire de sept succès

de Grs1, dont un devant Rocket Man, il a aussi enlevé deux Hong Kong Sprint, en

2007 et 2009. Les années impaires lui réussissent, alors, pourquoi pas une

troisième victoire en 2011 ? Il ferait alors mieux que la star Silent Witness

et entrerait dans la légende de Hongkong.

L’ÉQUIPE

EUROPÉENNE REPRÉSENTÉE PAR SOCIETY ROCK, SOLE POWER ET BATED BREATH

Pas de

Français dans ce "Sprint", mais trois Anglais de classe : Society

Rock (Rock of Gibraltar), Sole Power 

(Kyllachy) et Bated Breath (Dansili). Les deux premiers se sont

distingués au niveau Gr1, ce qui n’est pas encore le cas du troisième, placé le

plus souvent dans cette catégorie. Mais il faut reconnaître que, face à des

monstres de vitesse comme Sacred Kingdom et surtout Rocket Man, leurs chances

pour la victoire ne sont pas prépondérantes. D’autant que, et cela se confirme

d’année en année, les meilleurs sprinters se trouvent dans l’hémisphère sud.