Cathay pacific hong kong vase (gr1) - sha tin (hk) : dunaden, le plus bel ambassadeur de france

Autres informations / 12.12.2011

Cathay pacific hong kong vase (gr1) - sha tin (hk) : dunaden, le plus bel ambassadeur de france

L’après-midi

a commencé très fort pour les Français à Sha Tin. Dunaden (Nicobar) a fait

retentir la Marseillaise sur la piste chinoise, après sa victoire dans le Hong

Kong Vase (Gr1). Beaucoup l’avaient "catalogué" comme un stayer après

ses succès dans le Melbourne Cup (Gr1) et le Prix de Barbeville (Gr3). Mais le

champion de Pearl Bloodstock sait tout faire. Il l’avait déjà démontré dans le

Geelong Cup (Gr3)  sur 2.500m en

Australie. Cette fois, il a fait encore mieux sur la distance classique en

décrochant un Gr1. Seulement un mois et demi après avoir fait briller l’étendard

tricolore à Melbourne. D’ailleurs, il est le premier cheval de l’histoire à

réaliser le doublé Melbourne Cup - Hong Kong Vase. Et il a été le seul étranger

à décrocher un des quatre Grs1 de la journée, les trois autres étant revenus à

des chevaux locaux.  On peut donc

l’écrire : il est le plus bel ambassadeur de l’Hexagone. Son entraîneur, Mikel

Delzangles, était admiratif envers son pensionnaire qu’il n’a reçu qu’au

printemps dernier : « C’est un cheval extraordinaire. En effet, c’est délicat

pour les chevaux de voyager ainsi, mais le faire deux fois et réussir… Si l’on

m’avait dit quand je l’ai reçu que l’on en serait là en décembre, je ne

l’aurais pas cru. Il voyage très bien et l’a prouvé une fois de plus. Mais pour

être honnête, je n’étais pas sûr de ses chances, car il avait travaillé seul et

je n’avais rien pour comparer sa progression. Il a eu un parcours parfait et il

a gagné facilement. C’est très bien, je suis content car c’est une victoire

très importante. À long terme, je ne sais pas vers quoi il ira, mais à court

terme, c’est sûr, il partira en vacances. Il devrait commencer la saison

prochaine assez tard dans le printemps. »

CRAIG

WILLIAMS REMET LES PENDULES A L’HEURE

Crack

jockey en Australie, Craig Williams avait monté Dunaden dans le Geelong Cup,

mais il n’avait pu lui être associé à Melbourne, à cause d’une suspension.

Auquel cas, il serait devenu le premier jockey de l’histoire à remporter le

Caulfied Cup, le Cox Plate et le Melbourne Cup (Grs1) la même année. Il avait

donc à coeur de se venger, sur une piste qu’il connaît bien puisqu’il avait

passé plusieurs saisons à Hongkong. Il a expliqué : « Toute la semaine, il m’a

plu et je savais que j’avais le bon cheval pour la course. C’était vraiment

important pour moi de l’emporter, particulièrement avec Dunaden après le

Melbourne Cup où je n’ai pas pu le monter. » Craig Williams a tracé un superbe

parcours. Attentiste en cinquième position, il a longtemps suivi Campanologist

(Kingmambo), avant de déboîter à l’entrée de la ligne droite. Mais il n’a pas

pour autant lancé son partenaire dans la bataille. Dunaden avait la pointure et

il ne l’a sollicité réellement qu’à trois cents mètres du but. Le cheval s’est

alors étendu magnifiquement, résistant facilement à Thumbs Up (Shinko King) qui

a fait illusion un court instant. La victoire de Dunaden est loin d’être une

surprise, même s’il n’était pas rompu aux 2.400m. Ses galops du matin à Sha Tin

et la forme qu’il a affichée dans le rond de présentation étaient plus

qu’annonciateurs d’une grande performance.

RICHARD

GIBSON : « JE SUIS FIER D’AVOIR ETE ASSOCIE A UN TEL CHEVAL »

Dunaden

a une histoire originale qui fait la beauté des courses. Acheté "à

réclamer" pour 17.000 €, il a gravi les échelons au fur et à mesure.

D’abord chez Yannick Fouin, qui l’avait acquis à Strasbourg,  puis chez Richard Gibson, qui l’a envoyé chez

Mikel Delzangles avant son départ pour Hongkong. Interrogé sur l’hippodrome,

Richard Gibson a déclaré : « C’est une joie immense, je suis content pour toute

l’équipe qui s’en occupe. Ils ont fait du super boulot. Je suis fier d’avoir

été associé à un tel cheval. Il est parti de nulle part et aujourd’hui, il est

presque champion du monde. Je l’avais reçu en 2010 après la vente de

"l’Arc", il avait beaucoup progressé ensuite. C’est un moment de

sport superbe. Quelle histoire ! »

SILVER

POND CONFIRME SES AMBITIONS INTERNATIONALES

Pour son

premier voyage, Silver Pond (Act One) a réussi son test dans ce

"Vase". Il a démontré qu’il était suffisamment endurci pour courir

les Grs1 à travers le monde. Néanmoins, il n’a pas eu les coudées franches dans

la ligne droite, d’autant qu’il était bloqué derrière des chevaux, lui,  le cheval à grande action.  De plus, un Campanologist sur ses fins, à sa

gauche, l’a empêché de sortir quand il le voulait. Cependant, il a terminé vite

pour prendre la troisième place. Son mentor, Freddy Head, nous a déclaré : «

Ils n’ont pas été très vite et sur les petits champs de course, il est délicat

de revenir quand le rythme n’est pas élevé. De plus, il est sorti tardivement

et il est "tombé sur des morts". Selon Thierry [Jarnet, jockey de

Silver Pond, ndlr], il aurait pu finir bien plus près... Les courses ici ont

l’air d’avoir changé de physionomie, elles se courent plus à l’européenne. »

Thierry Jarnet a expliqué : « Le cheval court bien car nous aurions pu finir

enfermés. Il a fallu trouver le passage. Ensuite, il a bien conclu. Il a prouvé

qu’il progressait et qu’il avait le niveau pour disputer les grandes courses

internationales. »

LA

"LIGNE" DU MELBOURNE CUP REPETE

La

"ligne" du Melbourne Cup représentée par Dunaden et Red Cadeaux

(Cadeaux Généreux) a répété puisque le premier l’a emporté alors que le second

s’est classé troisième. Il n’a pu être départagé avec Silver Pond.

DECEPTION

AVEC VADAMAR ET SARAH LYNX

Les deux

autres tricolores Vadamar (Dalakhani) et Sarah Lynx (Montjeu) n’ont pu se

montrer dangereux, après avoir galopé à l’arrière-garde. Le représentant de Son

Altesse Aga Khan a hypothéqué une partie de ses chances au départ, sortant mal

de sa stalle. Ensuite, sur un terrain aussi léger, il lui était délicat de

revenir. Il a fini dixième alors que Sarah Lynx conclut dernière. « Elle a été

vite battue », nous a simplement dit son entraîneur, John Hammond.