Martin gloor incarcere

Autres informations / 07.12.2011

Martin gloor incarcere

Le

président de la Société des courses de Zurich-Dielsdorf (R.V.Z.), acquéreur il

y a deux ans de Grandcamp et dont les chevaux (une dizaine, parés du label de

l’Écurie Royale) sont stationnés chez René Mongil à Dielsdorf, a été incarcéré

lundi matin. Sur mandat du procureur du canton de Zurich, la police a effectué

une descente dans les bureaux de son entreprise et saisi toutes les données

informatiques et les documents papier. « Plainte a en effet été déposée à son

encontre pour détournement de fonds. Nous ne sommes qu’au début de nos

recherches », a précisé le ministère public aux journalistes d’enquête de

10vor10. L’homme aurait détourné à ses propres fins « plus de 10 millions de

francs. » (environ 8 millions d’euros).

AVENIR

INCERTAIN POUR ZURICH

Cette

annonce intervient alors que Martin Gloor avait lancé au printemps passé, lors

de son accession à la tête de la R.V.Z., un vaste projet de rénovation du champ

de course zurichois, à hauteur de 20 millions de francs suisses.

LANCEMENT

DES REUNIONS P.H.H. EN SUISSE ALEMANIQUE

Après

les bouleversements de l’exercice qui vient de s’écouler, le turf helvétique s’apprête

à vivre sa seconde révolution en 2012. Primo, la Société hippique de Lucerne,

où se disputait, à la Belle Epoque, un Grand Steeple d’envergure

internationale, ne rouvrira pas ses portes à la suite d’importants chantiers

urbanistiques. Secundo, son homologue de Dielsdorf n’accueillera elle non plus

aucune réunion, mais à titre provisoire, en raison des travaux de rénovation

des pistes comme des tribunes. Des doutes planent sur leur réalisation, au vu

de l’incarcération de Martin Gloor. En conséquence, le "Jockey Club"

émigrerait à Frauenfeld, l’hippodrome du Derby, tandis que les 2.000 Guinées et

le Prix de Diane devraient se dérouler à Avenches. La grande nouveauté réside

toutefois en la tenue de réunions P.H.H. en Thurgovie, dans le courant du mois

de juin. Si Avenches fait figure de mammouth monopolistique, avec 44 des 65

réunions réparties de janvier à novembre, la Suisse se retrouve définitivement

dans le giron du PMU, puisque 40 rendez-vous au total seront intégrés à son

calendrier international.