Cagnes-sur-mer : tout pour sauver ses listeds

Autres informations / 10.01.2012

Cagnes-sur-mer : tout pour sauver ses listeds

Aujourd’hui,

pour qu’une course préserve sa classification de Listed, il lui faut maintenir

un rating d’au minimum 100 pendant trois années consécutives. Tel est le souci

de l’instigateur du challenge européen du Défi du Galop, Georges Camprubi,

également Vice-président de la société de courses de Cagnes-sur-Mer et

Président de la fédération de courses du sud-est. Rencontré dimanche lors de

l’avant-dernière réunion du meeting d’obstacle de la Côte d’Azur, Georges

Camprubi nous a déclaré que pour ce faire, l’équipe de l’hippodrome de

Cagnes-sur-Mer avait décidé de mettre en place dès cette année un système de

réception totale à l’égard de l’entourage d’un cheval au rating de 45 et plus

(entraîneur, propriétaire et lad) engagé dans une ou plusieurs des quatre Listeds

du meeting de plat [Prix de la Californie et Grand Prix de la Riviera Côte

d’Azur, le 12 février ; Prix Policeman et Grand Prix du Conseil Général des

Alpes-Maritimes - 1re étape du Défi du Galop 2012, le 25 février, ndlr]. Leur

logement et leur restauration seront entièrement pris en charge par la société

de courses au moment de l'épreuve. Les étrangers verront également leur

déplacement pris en charge. Georges Camprubi a ajouté : « D’une part, nous

faisons cela pour motiver les entraîneurs et propriétaires à engager dans nos

Listeds. D’autre part, je pense que le propriétaire d’un ou plusieurs chevaux

de course a besoin et envie d’être reconnu. C’est pour eux aussi que nous avons

décidé de mettre en place ce système. »