"carton" des "fr" dans les groupes internationaux sur les obstacles

Autres informations / 12.01.2012

"carton" des "fr" dans les groupes internationaux sur les obstacles

 « Au début, lorsque nous achetions des chevaux

français, on les courait sans arrêt, ils étaient prêts pour ça. Mais quand on

s’est rendu compte qu’ils étaient aussi bons, sinon meilleurs que les chevaux

issus des souches anglaises, on a commencé à les attendre et ils sont devenus

des champions. » La phrase de Paul Nicholls est la meilleure définition et certainement

le plus bel hommage qu’un entraîneur d’obstacle étranger puisse rendre au

travail des éleveurs et entraîneurs de la discipline en France. Qui mieux que

Paul Nicholls peut en effet être le témoin de la réussite des "FR"

sur les obstacles "anglo-irlandais" ? De fait, il entraîne notamment

Kauto Star (Village Star), vainqueur du Cheltenham Gold Cup (Gr1), mais aussi

quintuple lauréat des King George VI Chase 

(Gr1). L’élève d’Henri Aubert n’est cependant pas le seul français à

avoir brillé sur les fences britanniques. Comme en 2010, le label

"FR" a été porté très haut par les produits de l’élevage tricolore en

2011. Binocular (Enrique), Grands Crus (Dom Alco), Big Buck’s (Cadoudal) ou

encore Thousand Stars (Grey Risk) ont été quelques-uns des ambassadeurs de

l’Hexagone à l’étranger. Le bilan chiffré est d’ailleurs révélateur puisque les

victoires des "FR" dans les Groupes internationaux en obstacle sont

en augmentation. En 2010, ils avaient gagné dix-sept Grs1, vingt-quatre Grs2 et

neuf Grs3. En 2011, le bilan est de vingt-cinq Grs1 (sur 80), trente-trois Grs2

(sur 116) et onze Grs3 (sur 87). D’une cinquantaine de succès de Groupes, on

est passé à soixante-neuf victoires dans cette catégorie. Un bond en avant

significatif qui témoigne de la montée en puissance constante des chevaux

français sur les obstacles européens depuis une vingtaine d’année.