Des listeds en peril

Autres informations / 12.01.2012

Des listeds en peril

Le

programme 2012 ne comporte pas de vraies évolutions. La proportion des courses

sur la P.S.F. et le gazon est similaire à celui de l’an passé, avec 70 % sur la

P.S.F. et 30 % sur le gazon. Comme nous l’évoquions dans notre édition du 10

janvier, les Prix de la Californie et Policeman, les deux Listeds pour 3ans,

sont menacées de perdre leur label en raison de ratings insuffisants lors des

dernières éditions. Le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes est

quant à lui "sur le fil du rasoir". Pour éviter un déclassement de

ces courses, la société a décidé de faire des efforts pour attirer les

meilleurs chevaux,  en offrant

l’hébergement des entraîneurs concernés, en les invitant à des soirées de gala,

et en participant au déplacement des chevaux étrangers de valeur égale ou

supérieure à 45. « Nous essayons de leur montrer que nos courses sont

intéressantes, qu’elles peuvent préparer à Dubaï, et que ce sont des

opportunités qu’il serait dommage de louper », ajoute Thomas Roucayrol.

LES

GRANDS RENDEZ-VOUS

12

février Prix de la Californie (L, 3ans, 1.600m P.S.F.)

Grand

Prix de la Riviera Côte d’Azur (L, 4ans et plus, 2.000m P.S.F.)

25

février Prix Policeman (L, 3ans, 2.000m P.S.F.)

Grand

Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes 1re étape du Défi du Galop

2012  (L, 4ans et plus, 2.500m gazon)

LES

PISTES, LEUR CHER SOUCI

De gros

travaux ont été réalisés sur la Polytrack, pour assurer une piste de qualité

homogène. « Nous l’avons "grattée" en profondeur pour atteindre le

macadam, ajoute Thomas Roucayrol, dans un souci d’amélioration constante de nos

pistes. De même, les travaux de drainage et d’irrigation des pistes en gazon,

déjà d’actualité l’an passé, ont continué. Nous avons également poursuivi notre

lutte contre le chiendent.»

UN SITE

EN CONSTANTE EVOLUTION

La SCCA

(société des courses de la Côte d’Azur) a procédé à des travaux pour améliorer

le confort des acteurs. « À la demande des professionnels, et comme leurs

confrères de l’obstacle ont pu le constater, nous avons créé un rond de détente

en pouzzolane, explique Thomas Roucayrol. C’est un espace végétalisé, qui

permet de marcher les chevaux en sécurité et au calme pendant les courses. »

Les jockeys bénéficieront également de vestiaires rénovés, avec l’installation

d’une climatisation, la réfection des douches, la création d’un espace de

détente, avec sofas et table de massage. L’an prochain, la société souhaite

construire de nouveaux studios pour l’accueil du personnel des écuries. Ceux

qui existent ont rencontré un vif succès et toutes les demandes n’ont pu être

satisfaites.