Ils ont 3ans et ont été élus jdg?rising stars en 2011

Autres informations / 08.01.2012

Ils ont 3ans et ont été élus jdg?rising stars en 2011

L’hiver, c’est la période de tous les espoirs, avec les 2ans

qui ont brillé quelques mois plus tôt. Afin de vous aider à repérer les espoirs

à suivre en France, nous avons créé les ???jdG?rising Star ?. Cette étoile,

accolée au nom du cheval, signifie qu’il a réalisé, à nos yeux, une valeur dans

une course à conditions qui l’autorise à viser bien plus par la suite. Cette

année, la génération des 3ans est emmenée par dabirsim ??(Hat Trick), qui avait

obtenu son étoile en débutant à La Teste. Nous comptons aussi beaucoup sur loi

??(Lawman), qui n’a pas encore tout montré, tout comme zantenda ??(Zamindar),

dont la course dans le "Marcel Boussac" (Gr3) n’est sûrement pas

exacte. Il faudra suivre aussi Beauty Parlour ??(Deep Impact), qui n’a pas encore

couru au niveau Groupe, mais elle a gagné facile les deux courses à conditions

qu’elle a disputées.

 

leS ??jdG?juMPinG Star ??en 2011

Huit ??jdG?jumping Star ??ont été décernées cette année à

des chevaux d’obstacle, âgés de 3 ou 4ans. Trois de ces étoiles évoluent

désormais outre-Manche, deux pouliches sont restées invaincues sur les

obstacles mais sont sur la touche, deux chevaux tardifs se sont révélés en fin

d’année. Et, enfin, l’entourage de la dernière ??jdG?jumping Star ??rêve de

Grand Steeple… Retour sur ces stars de l’année 2011.

 

Maline deS ePeireS (F5) : inVaincue MaiS BleSSÉe

Ballingarry & Marie d’Issambres, par Baillamont Pr. :

Thierry Morenvillez

El. : Mme T. Morenvillez & Mme D. Mainard Entr. : A.

Chaillé-Chaillé

Maline des epeires (Ballingarry) a obtenu sa ??jdG jumping

Star ??lors du meeting de Pau 2010/2011. C’est la seule que nous ayons décerné

lors des meetings hivernaux. Lauréate pour ses débuts le 8 décembre, la

pouliche de Thierry Morenvillez a confirmé lors de sa sortie suivante, le 20

février. Déjà impressionnante pour ses premiers pas, Maline des Epeires a

appliqué sa tactique favorite, celle de la course en tête, pour devancer de dix

longueurs triple Star (Dom Alco). Avec son grand braquet, Maline des Epeires

était destinée à réussir à Auteuil. Elle a aussi un sacré caractère qui

nécessite le port d’un bonnet ou de bouchons dans les oreilles…

Elle a découvert la butte Mortemart le 6 mars, directement

en steeple, et s’est imposée de six longueurs devant dumet (Turgeon), qui

allait devenir l’un des meilleur chaser de 4ans. S’en suivront deux succès tout

aussi nets sur les gros obstacles d’Auteuil, mais malheureusement, la pouliche

s’est blessée lors de sa dernière sortie, dans le Prix James Hennessy (L). Elle

a en effet été victime d’un grosse coupure à un boulet antérieur. Maline des

Epeires a donc terminé son année de 4ans invaincue, mais on ne l’a pas revue en

compétition à l’automne, et n’est toujours pas encore revenue à l’entraînement.

 

Pacha du POlder (h5) : directiOn l’anGleterre

Muhtathir & Ambri Piotta, par Caerwent Pr. : Ecurie

Drost

El. : H. Honoré & P. Rouxel Entr. : François Belmont

Après Pau, c’est Enghien que nous a fourni une ??jdG jumping

Star ?. En remportant un Prix de l’Amiénois relevé, le 30 mars, Pacha du Polder

(Muhtathir) a fait une forte impression. Grand cheval, tardif, et plus à l’aise

en bon terrain, il a pourtant devancé sûrement rixe Véto (Storming Home),

troisième du Prix Camille Duboscq (L) lors du meeting palois. Ce n’était que la

troisième sortie sur les haies pour ce frère de l’excellente jument de plat

agata (Poliglote) devait ensuite viser le Prix Durtain (L), mais il a été vendu

en Angleterre. Pour ses nouvelles couleurs, celle d’Andy Stewart et Graham

Wilye, il s’est imposé d’emblée à Sandown, début novembre, mais dans un

steeple-chase où il n’avait qu’un seul adversaire ! Il s’est ensuite essayé au

niveau Gr2, où il s’est montré fautif et a conclu à la cinquième place.

 

SWediSh (F4) : la et leS ManiÈreS

Protektor

& Solveigh, par Tiger Hill Pr./El. : M.L. Bloodstock Ltd

Entr. : Guy Cherel

 

Swedish (Protektor) a débuté victorieusemet en haies à

Enghien, mais c’est à Auteuil qu’elle a acquis sa ??jdG jumping Star ?. C’était

à l’occasion du Prix de Champoreau, le 14 avril. Douée, Swedish l’est

assurément, mais elle a aussi montré beaucoup de caractère, et Guy Cherel nous

avait d’ailleurs confié qu’il la montait lui-même tous les

matins. Lors de sa sortie suivante, dans le Prix Girofla, Swedish a de nouveau

franchi le poteau en tête, tout en se montrant un peu brillante, et même «

électrique » au rond de présentation.

Vingt longueurs la séparaient de ses poursuivantes, et il y

avait bel et bien ce jour-là deux courses distinctes, celle de Swedish, et

celle de ses rivales… Malheureusement, c’est la dernière fois que l’on a vu la

pouliche de Guy Cherel, déclaré en « sortie provisoire » depuis le 20 mai…

 

 

KOtKieGlOte (F5) : deS eSPOirS de Grand SteePle

Poliglote & Katiana, par Villez Pr. /El. : Haras des

Coudraies Ent. : Jean-Paul Gallorini Issue de la grande famille des Coudraies,

celle de Katko (Carmarthen), et Kotkijet           (Cadoudal),

Kotkieglote (Poliglote) était très attendue le jour

de ses débuts, le 18 avril, dans le Prix Vanille, dans le

temple de l’obstacle. La pouliche n’a pas déçu le public. Elle a rallié le poteau

en tête en toute décontraction, alors qu’elle affrontait des rivales qui

avaient déjà couru, et que son avenir se situait plutôt en stee-

ple. Elle est passée sur les gros obstacles dès sa troisième

sortie, après avoir un peu déçu en haies, ne prenant que la cinquième place. En

steeple, après des débuts victorieux dans le Prix Caldarium, qui regroupe

toujours de bons 4 ans, elle a chuté dans le Prix La Périchole (Gr3). Elle

s’est fait mal ce jour-là, et son entourage a pris son temps. Quatrième pour sa

rentrée à Enghien à l’automne, elle a surclassé l’opposition dans le Prix Sytaj

(L), avant de triompher de façon tout aussi impressionnante dans le Prix Morgex

(Gr3). Jean-Paul Gallorini a même évoqué le Grand Steeple pour sa

pensionnaire….

 

hinterland (h4) : Bientôt leS FenceS… Poliglote & Queen

Place, par Diamond Prospect Pr. : Marie-ClaudeTyssandier

El. : E. Aubrée & C. Bresson Entr. : Guillaume Macaire

Après avoir débuté en plat, à Nort-sur-Erdre,

par une deuxième place, puis avoir passé un « examen blanc »

en travaillant sur l’hippodrome de Compiègne, hinterland (Poliglote) a affiché

une nette supériorité dans le Prix Wild Monarch (L), le 9 mai. Nous n’avons

malheureusement pas pu ad-

mirer Hinterland une nouvelle fois à Auteuil, puisqu’il a

été vendu en Angleterre ensuite. Passé dans les boxes de Paul Nicholls, il

s’est imposé pour sa rentrée début novembre dans un Gr2 à Cheltenham, puis

s’est classé deuxième d’un autre « FR », Baby Mix (Al Namix) sur le même

hippodrome. Son avenir se situe désormais sur les fences. On devrait le revoir

en piste au printemps.

 

taruMa (h4) : MaÎtre d’ÉcOle Martaline & Vie de Reine

(Mansonnien) Pr. : Gérard Augustin-Normand

El. : F. Montauban

Entr. : Jean-Paul Gallorini

Comme Hinterland, taruma (Martaline) a acquis sa ??jdG

jumping Star ??en s’imposant dans le Prix Wild Monarch (L), le 8 mai. Taruma

est né pour sauter, car il fils de Vie de reine (Mansonnien), qui a gagné le

Prix Edmond Bar-

rachin (Gr3). Taruma a ensuite été battu par le leader de la

génération, e s m o n d o (Sholokhov), puis il a déçu dans le Prix

Aguado (L). Passé sur le steeple, il a couru deux fois dans

cette discipline lors du second semestre, sans parvenir à s’imposer, mais en

prenant la deuxième place du Prix Kargal. Il a été vendu chez Arqana en

novembre pour 80.000€ à Bertrand Le Métayer. Il devrait faire le bonheur d’un

tout jeune entraîneur britannique, Simon West, qui vient de s’installer

outre-Manche.

 

uBu rOchelaiS (h4) : tardiF MaiS dOuÉ Le Balafré &

Jasmine Rochelaise, par Concorde Jr Pr. : Ecurie des Dunes

El. : Mme S. Esnouf Entr. : Patrice Quinton

On revient à Enghien avec Ubu Rochelais, lauréat à la

minovembre du Prix Lycoming, pour sa quatrième sortie sur les haies. Cheval

plutôt tardif, qui devrait encore mûrir, ubu rochelais (Le Balafré) s’était

déjà signalé dans le Prix de Bourges et il a logiquement confirmé dans ce Prix

Lycoming, devant le bon cheval

de plat Parkori (Vatori). Ubu Rochelais est le frère de nuit

rochelaise (Dress Parade), double gagnante de l’Anjou Loire-Challenge (L). On a

hâte de le revoir à l’œuvre avec une année de plus…

 

caGnard (h5) : POur FerMer auteuil en BeautÉ !

Ultimately Lucky & Carmenga, par Tiger Hill

Pr./El./Entr. : Jean-Paul Gallorini

cagnard (Ultimately Lucky), un produit 100% Gallorini, n’a

débuté qu’au mois de septembre de ses 4ans, dans le Prix Achille Fould (L), un

signe d’estime. Tombé lors de sa sortie suivante, pour ses premiers pas en

steeple, il s’est offert le

luxe d’ouvrir son palmarès devant une autre ??jdG?jumping

Star ?, Monpilou (Saint des Saints), pour la fermeture d’Auteuil. Ce cheval

tardif devrait encore afficher des

progrès.