Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Leopardstown, irish champion hurdle (gr1) : hurricane fly, tes adversaires sont prevenus !

Autres informations / 30.01.2012

Leopardstown, irish champion hurdle (gr1) : hurricane fly, tes adversaires sont prevenus !

En

l’espace de deux jours, nous avons pu voir le meilleur stayer sur les claies,

Big Buck’s (Cadoudal), et son homologue sur les courtes distances, Hurricane

Fly (Montjeu). L’ex-pensionnaire de Jean-Luc Pelletan était en piste à

Leopardstown dimanche, et, à l’instar de Big Buck’s à Cheltenham, il a répondu

présent. Après huit mois d’absence, Hurricane Fly effectuait sa rentrée dans

l’Irish Champion Hurdle (Gr1), dont il était le tenant du titre. Mais il n’a

pas manqué de condition dans la phase finale, bien au contraire.  Ses adversaires pour le prochain Champion

Hurdle (Gr1) de Cheltenham sont prévenus : il sera difficile à battre cette

saison. Placé en troisième position dans un peloton de cinq unités, Hurricane

Fly a galopé avec beaucoup de ressources dans le parcours. Sautant vite et

bien, il ne demandait qu’à prendre le meilleur à son compagnon d’entraînement,

Thousand Stars (Grey Risk). Ce dernier a commis une grosse faute au bout de la

ligne d’en face, mais Ruby Walsh, en selle sur Hurricane Fly, a temporisé. Ce

n’est que pour entrer dans la ligne droite que le protégé de Willie Mullins a

changé de vitesse, de lui-même, pour aller franchir la dernière claie. Il a

alors gommé ses rivaux en quelques foulées, comme savent le faire les champions

de son envergure. Et c’est avec plus de six longueurs d’avance qu’il a passé le

poteau en tête devant des chevaux de qualité. Pourtant, Ruby Walsh n’a jamais

bougé… « C’est vraiment une surprise pour moi de voir avec quelle facilité il

s’est imposé, a avoué Willie Mullins. Ma première pensée est que cette course

est peut-être la meilleure de sa carrière. J’espérais qu’il puisse gagner, mais

vous ne savez jamais comment cela peut se passer. On va voir comment il va

rentrer car le terrain était très lourd. Mais il nous reste six semaines avant

Cheltenham. » L’autre protégé de Willie Mullins, le "FR" Thousand

Stars, a fini troisième, malgré une faute importante qui lui a coupé les

jambes.

HURRICANE

FLY FAVORI INCONTESTE DU CHAMPION HURDLE

Les

"books" ont revu leurs cotes en vue du Champion Hurdle, suite à la

démonstration d’Hurricane Fly dans le Gr1 dominical à Leopardstown. Le betting

pour la course phare de Cheltenham est désormais devenu le suivant :

Hurricane

Fly 4/5

Grandouet

6/1

Zarkandar

7/1

Binocular

10/1

ITINERAIRE

ATYPIQUE D’UN PROSPECT CLASSIC EN PLAT

Si

Hurricane Fly ne porte pas le suffixe "FR", il a néanmoins commencé

sa carrière en plat chez Jean-Luc Pelletan. Vainqueur du Prix Omnium II (L), il

est alors devenu un prospect classic en plat, mais n’a pu confirmer dans les

Groupes. Vendu en 2007, il a rejoint l’entraînement de Willie Mullins, pour

lequel il a montré tout de suite des capacités sur les obstacles. Il a d’ailleurs

gagné pour sa première sortie sous la houlette du professionnel irlandais avant

de se distinguer à Auteuil, puis de nouveau en Grande-Bretagne, jusqu’à son

triomphe à Cheltenham l’hiver dernier. Cependant, il s’est beaucoup calmé par

rapport à ses 4ans, âge auquel il tirait énormément dans ses parcours, tout en

courant très bien. Placide désormais, il est capable de plus grandes choses,

comme il nous l’a prouvé dimanche.