Meydan - soiree du dubai world cup : vingt-neuf français engages dans les groupes dubaïotes

Autres informations / 25.01.2012

Meydan - soiree du dubai world cup : vingt-neuf français engages dans les groupes dubaïotes

Le Dubai

Racing Club a révélé lundi soir la liste des engagés pour les neuf Groupes

programmés lors de la soirée du Dubai World Cup (Gr1). Vingt-neuf tricolores

ont fait acte de candidature si l’on inclut les pur-sang arabes. Cette réunion,

la plus richement dotée au monde avec plus de 26 millions de dollars

d’allocations, confirme son succès d’année en année. Le Carnival de Dubaï forme

un grand « melting pot avec des chevaux des hémisphères nord et sud, venus de

différents continents », comme nous l’a rappelé un entraîneur français qui

déplace régulièrement des chevaux pour ce meeting hivernal. Ainsi, vingt-quatre

pays différents sont représentés dans les listes des engagés. Signe que le

"Carnival" est désormais bien ancré dans le paysage hippique

international et constitue le point de départ de la saison qui s’achève ensuite

à Hongkong. Meilleur cheval français en 2011, avec un rating de 128, Cirrus des

Aigles (Even Top) fait partie des engagés, étant inscrit dans le D. World Cup,

le D. Duty Free et le D. Sheema Classic (Grs1). Son entourage nous avait dit à

Hongkong que l’option Dubaï était une possibilité, vu que le pensionnaire de Corine

Barande-Barbe n’a pour ainsi dire pas couru en Chine. Son fidèle compagnon,

Byword (Peintre Célèbre), est aussi sur les rangs. Vainqueur du Hong Kong Vase

(Gr1), Dunaden (Nicobar) a lui aussi été engagé à la fois dans le D. Sheema

Classic et dans le D. Gold Cup (Gr3), nouveau Groupe de la soirée sur 3.200m.

Fait amusant, ces trois chevaux n’ont jamais couru dans le Golfe. À l’inverse,

Chinchon (Marju) avait débuté sa saison 2011 à Dubaï, concluant cinquième du D.

Sheema Classic, dans lequel il est encore engagé cette année. Gagnant du Qatar

Prix du Cadran (Gr1), Kasbah Bliss (Kahyasi) figure également parmi les

inscrits. Voilà pour les principales stars françaises.

 

XAVIER

NAKKACHDJI, L’ENTRAINEUR FRANÇAIS LE PLUS REPRESENTE

Habitué

du Dubai Carnival, où il a envoie régulièrement des partants –notamment des

chevaux de Prime Equestrian dont les propriétaires sont basés à Dubaï –, Xavier

Nakkachdji est l’entraîneur français le plus représenté dans les engagements

pour les Groupes du 31 mars, avec Robert Collet. Tous deux ont engagé chacun

quatre chevaux. Xavier Nakkachdji nous a expliqué : « Les engagements pour les

Groupes de Dubaï étant gratuits, puisque c’est seulement au moment de la

confirmation de partants que l’on paye, on engage généralement nos pensionnaires

dans plusieurs courses. J’ai notamment engagé Spectacle du Mars et Win for Sure

dans quelques Groupes du 31 mars. D’autant que Spectacle du Mars peut être

rallongé, car il a montré en Europe qu’il était pris de vitesse sur les

parcours de 1.000m ou 1.200m. Il n’est pas loin de la valeur 115 qui permet

d’entrer dans les Groupes dubaïotes, comme tous mes protégés que j’ai envoyés à

Meydan. Il devrait courir jeudi, tout comme Win for Sure qui avait eu une

fêlure l’an passé alors qu’il était invité à courir le Dubai Duty Free. Là, on

va voir comment il revient et si cela se passe bien, on serait tenté par le

"Duty Free" de nouveau car il est meilleur sur gazon. Shamalgan

pourrait participer aux Firebreak Stakes (Gr3), le 9 février. Il a beaucoup de

vitesse, se sort très bien du Tapeta, et s'il fait mouche, il pourrait se

retrouver dans un Groupe le 31 mars. Enfin, Prince d’Aliénor nous a ravis lors

de sa rentrée. C’est un cheval solide, que l’on devrait retrouver le 16 février

dans un handicap sur 1.900m. Consécutivement à cette sortie, on étudiera la

suite de son programme. Mon premier souhait est que chacun de mes protégés

envoyés à Dubaï remporte une course. Ce sera déjà très bien. Participer aux

Groupes de la fin mars sera la cerise sur le gâteau. »