125e grande course de haies de pau (l) : coup double pour le team cherel !

Autres informations / 20.02.2012

125e grande course de haies de pau (l) : coup double pour le team cherel !

Guy

Cherel et Cyrille Gombeau ont triomphé pour la deuxième fois consécutive dans

cette Grande Course de Haies de Pau (L). Après Ramsès Bleu (Pistolet Bleu), qui

triomphait à l’âge de 11ans, c’est Rushwell (Shaanmer) qui lui succède, sous le

poids de 69 kilos. Cette 125e édition de la Grande Course de Haies a offert un

très beau spectacle, à l’instar des deux premières Listeds de la journée.

Chaque épreuve a sacré un beau vainqueur, au terme d’une belle bataille. Ce

sont les courses que l’on aime voir, avec un scenario saisissant et des chevaux

qui combattent jusqu’au bout, tout en rentrant sains et saufs à l’écurie. «

Cyrille a monté une belle course et le cheval est dur comme du bois, a confié

Guy Cherel au micro d’Equidia. Il n’était pas au top en début de meeting, mais

je le sentais pas mal et je voulais tenter le coup. Aujourd’hui il y a vraiment

eu des belles courses, c’est une bonne journée, il y a du beau spectacle, les

gens qui sont venus ici ont été servis. » Rushwell s’est imposé avec une

longueur et demie d’avance sur Alpha Speed (Vertical Speed), qui a été le grand

animateur de l’épreuve. Le protégé de Jérôme Follain est plutôt habitué aux

gros parcours d’obstacle européens, mais a tenu à donner le ton. Une tactique

qui a sans doute eu raison de Tarabel (Antarctique) qui, isolée côté corde, a

fait de grosses erreurs, qui l’ont condamnée à baisser les armes au bout de la

ligne d’en face. Alpha Speed, lui, a demandé à souffler dans le dernier virage,

puis a refait beaucoup de terrain sur ses adversaires pour finir à une très bonne

deuxième place. « C'est dommage, ils l'ont fait pas mal galoper dans la ligne

d'en face et il a demandé à respirer dans le dernier tournant, explique son

entraîneur. Néanmoins, il remet un beau coup de reins. À ses côtés, ce sont

tout de même des chevaux de Groupe ! Cela change la donne pour lui désormais.

Nous savons qu'il fait bien les haies et il est possible qu’il prenne la

direction d’Enghien dans cette discipline. Il fait beaucoup moins d'effort en

sautant par rapport au steeple. »

LE

VETERAN QUATRE HEURES SUR LE PODIUM

La

Grande Course de Haies de Pau est une course qui a souvent souri aux chevaux

d’âge. La performance de Quatre Heures (Vertical Speed), du haut de ses 10ans,

en est la parfaite illustration. Le protégé de François Cottin a terminé à la

troisième place. « Il court très bien, explique son jockey, Philip Carberry. Il

était frais en partant et s'est pas mal usé sur son mors. Dans un terrain

lourd, ça devient tout de suite plus compliqué. Mais ce qu'il fait aujourd'hui

est honorable et je suis content. Il reste à suivre pour l'avenir. » Rappelons

que les trois derniers vainqueurs de cette épreuve, Ramsès Bleu, Alarm Call

(Solar One) et Licato (Goofalik), s’étaient tous les trois imposés à l’âge de

10ans.

DECEPTION

DES FEMELLES

Trois

juments prenaient le départ de cette épreuve, et ce, avec de grandes ambitions.

La favorite, Tarabel, s’est montrée trop fautive et mal à l’aise dans ce

terrain : elle a été contrainte de s’arrêter avant la fin. Joly Nelsa (Brier

Creek) a effectué une terrible faute dans la ligne d’en face alors qu’elle

était encore bien en course. Son jockey lui a ensuite épargné un violent effort

pour revenir. Gratia Plena (Solid Illusion) s’est montrée fautive au même

obstacle, mais a continué. Elle a fini en retrait.