125e grande course de haies de pau (l) : objectif listed pour tarabel

Autres informations / 05.02.2012

125e grande course de haies de pau (l) : objectif listed pour tarabel

Âgée de

5ans, Tarabel (Antarctique) n’a pourtant que six sorties à son compteur pour

quatre succès et une place. Sa seule sortie où elle a terminé hors de l’argent

comporte des excuses puisqu’elle était tombée. Invaincue en trois sorties au

Pont-Long, elle se présentera dans la 125e Grande Course de Haies de Pau (L)

avec une toute première chance, sur la foi des bonnes impressions laissées lors

des préparatoires. Malgré son âge, la protégée de Marie-Laetitia Mortier n’a

pas encore montré l’étendue de ses moyens et cette Listed ne semble être qu’une

étape dans sa carrière, avant de viser bien plus haut, en région parisienne. Sa

principale opposante devrait être Sirène d’Ainay (Dom Alco). Cette soeur du

champion Louping d’Ainay  (Saint Preuil)

vient de gagner en jument déclassée sur les gros obstacles. Elle revient en

haies, où elle a déjà bien fait, car son entraîneur Emmanuel Clayeux trouvait

que la Grande Course de Haies était moins relevée que le Prix Gaston Phoebus.

L’année prochaine, il pense la présenter dans le Grand Prix de Pau (Gr3), c’est

dire l’estime qu’il porte à Sirène d’Ainay. Avec un début de carrière à

l’économie, elle peut devenir elle aussi une très bonne sauteuse. Emmanuel

Clayeux sera également représenté par Pythagore (Kahyasi), un cheval polyvalent

qui fait bien Pau. Une place devrait logiquement lui revenir.

LICATO,

POUR UN DOUBLE

Lauréat

de la course en 2009, Licato (Goofalik) se transcende toujours au Pont-Long.

Et, à 13ans, il a démontré qu’il possédait de beaux restes. Dernièrement, il a

joué de malchance dans le tournant final où, gêné par un rival, il a roulé à

terre sur le plat. Ce n’est que partie remise pour ce pensionnaire de Robert

Collet qui pourrait être dangereux. Le jour de la chute, Joly Nelsa (Brier

Creek) a aussi fait tomber son jockey, à cause de la gêne subie par Licato.

Elle était pourtant bien en course et devrait se racheter. Plus connu en

steeple, discipline dans laquelle il a enlevé le Grand Steeple-Chase de

Waregem, Alpha Speed (Vertical Speed) a fait une rentrée satisfaisante sur les

haies paloises. S’il n’est pas victime du syndrome de la deuxième course après

absence, il pourrait en surprendre plus d’un. Souvent redoutable à Pau, Mobi

(Volochine) avait bien couru sur les balais du Pont-Long, en dominant certains

rivaux qu’il va retrouver. Il vaut donc mieux oublier sa récente chute, dans un

gros handicap.