Au-dela des ventes arqana : 58 %des tops d’aout et octobre sont a l’entrainement en france

Autres informations / 02.02.2012

Au-dela des ventes arqana : 58 %des tops d’aout et octobre sont a l’entrainement en france

Récemment,

il a été fait écho de la déclaration à l'entraînement chez André Fabre, de la

fille de Galileo et Sanjida ayant fait afficher 1.700.000 € en août à Deauville.

Ce top parmi les tops n’est pas le seul à rester en France. En se penchant sur

les vingt-cinq chevaux vendus le plus cher en août, quinze d’entre eux (60 %) –

sans compter ceux dont la situation n’est pas clarifiée sur France Galop – sont

à l’entraînement en France. Un chiffre important, qui montre que même les

nombreux acheteurs étrangers dans ce créneau n’hésitent pas à laisser leurs

chevaux à l’entraînement en France. Surtout, ce qu’il convient de noter, c’est

qu’autant de chevaux, parmi les vingt-cinq tops, restent en France, qu’ils

soient vendus en août ou en octobre. Concernant les chevaux achetés et destinés

à courir à l’étranger, ils ne sont que sept parmi les vingt-cinq plus chers

d’août. C’est moins que ce que l’on pourrait penser, même si ce chiffre est

supérieur à celui des ventes d’octobre. Ce dernier n’est que de deux pour

l’instant, mais la situation de beaucoup de chevaux n’a pas été clarifiée sur

France Galop pour le moment.