Bilan du meeting de pau 2011/2012

Autres informations / 27.02.2012

Bilan du meeting de pau 2011/2012

Vendredi

24 février, l’hippodrome de Pau a vu sa vingt-huitième réunion de l’hiver se

disputer et clore ainsi le meeting palois 2011/2012. Quelles ont été les stars

de ce moment incontournable de la saison française ? Qui ont été les hommes

phares du Pont-Long ? Voici les classements de ce meeting qui restera comme un

grand cru. D’un point de vue sportif, le meeting béarnais a tenu toutes ses

promesses, malgré une fin d’hiver difficile Rubi Ball (Network) s’est imposé

pour ses deux apparitions paloises, dans le Grand Prix de Pau (Gr3) et le Prix

Renaud du Vivier (L). Le champion de la famille Papot a régalé les observateurs

dans des numéros dont il a le secret, et il a donné un avant-goût de ce que

pourrait être la saison classique d’obstacle. Également, ce que l’on retiendra

de ce meeting, en obstacle, restera la bonne valeur des 4ans palois. Aussi bien

Land Baron (Lando) que Saint Palois (Saint des Saints), gagnants respectivement

des Prix Camille Duboscq et Antoine de Palaminy (Ls), ont le niveau pour effectuer

de belles performances à Auteuil. Nous en aurons la confirmation après les deux

premiers Groupes d’Auteuil, réservés aux chevaux nés en 2008, les Prix d’Indy

et Duc d’Anjou (Grs3). Il ne faut pas passer sous silence la passe de quatre

réussie par Malberaux (Michel Georges) dans le Prix Gaston de Bataille (L), le

Grand Cross palois. Tous les ans, son entourage le réserve pour cette

compétition et il tape dans le mille à chaque reprise. En plat, à défaut d’un

véritable programme de sélection sur la piste en sable fibré, le Pont-Long nous

gratifie toujours de belles histoires. Cette année, c’est Special Request

(Kaldounévées) qui tient la palme. En effet, ce cheval acheté seulement 500

euros au Portugal, a permis à son entraîneur-propriétaire, Christian Delcher-Sanchez,

de réussir un superbe meeting avec quatre succès consécutifs dans des

handicaps.

OBSTACLE

GUY

CHEREL DOMINE CHEZ LES ENTRAINEURS

Dans la

discipline de l’obstacle, le meeting n’est plus seulement une affaire de

locaux, comme cela a pu l’être dans le passé. L’entraîneur mansonnien déplace

chaque année des chevaux de classe au pied des Pyrénées et il en est récompensé

avec vingt-deux victoires à la clé, dont l’une avec Rushwell (Shaanmer) dans la

125e Grande Course de Haies de Pau (L). Entraîneur de Rubi Ball, mais aussi de

Land Baron et Saint Palois, Jacques Ortet ne démérite pas avec dix-sept succès.

Vainqueur du Prix Gaston Phoebus avec Savigny (Alberto Giacometti), Emmanuel

Clayeux a réussi de belles performances tout au long de l’hiver, avec des

chevaux de toutes catégories.

 

Entraîneur

                             Nbre de

victoires

Guy

Cherel                             22

Jacques

Ortet                         17

François-Marie

Cottin            11

Emmanuel

Clayeux                11

Arnaud

Chaillé-Chaillé          8

Éric

Leray                              8

Thomas

Trapenard                 6

 

LA

QUALITE ET LA QUANTITE POUR DAVID COTTIN

La

double Cravache d’or de l’obstacle, David Cottin, n’est pas passée à côté du

meeting palois. Avec vingt succès, il termine tête de liste, tout en ayant

remporté plusieurs grandes épreuves de l’hiver, comme le Grand Prix avec Rubi

Ball, le Grand Cross en selle sur Malberaux, et les deux Listeds pour 4ans

associé à Land Baron et Saint Palois. Malgré une lourde mise à pied,

"tombée" lorsque les courses paloises ont subi plusieurs reports,

Cyrille Gombeau a pu glaner quinze victoires, dont la Grande Course de Haies

avec Rushwell. Il termine derrière le jeune Jonathan Plouganou (16 succès),

lequel a conclu son meeting sur une chute, après avoir maintenu un superbe

rythme tout au long de l’hiver.

 

LES

COULEURS DE RUBI BALL ET SAINT PALOIS A L’HONNEUR

La

famille Papot a réussi un bel hiver palois, avec Rubi Ball et Saint Palois,

même si elle a perdu Berryville (Poliglote) dans le Grand Prix. Elle devance

Magalen Bryant, propriétaire de Land Baron et Jean-Paul Sénéchal, tête de liste

en obstacle à Cagnes-sur-Mer et sur le podium à Pau.

PLAT

ANA IMAZ

CECA EN TETE

En plat,

c’est une nouvelle fois Ana Imaz Ceca qui termine tête de liste des entraîneurs

du meeting. Chaque année, la professionnelle de San Sebastian accomplit un bel

hiver et elle a poursuivi sur sa lancée en 2011/2012. Autre entraîneur

ibérique, mais installé à Sers, Christian Delcher-Sanchez a glané cinq

victoires, dont quatre avec un même cheval : 

Special Request. De même, il est tête de liste des propriétaires avec

quatre succès, à égalité avec la marquise de Moratalla, toujours grâce à

Special Request. Enfin, chez les jockeys, Ioritz Mendizabal a dominé aussi bien

à Cagnes qu’à Pau, où il est en pole position du classement avec dix victoires.