Le bilan 2011 des courses de chevaux arabes en france

Autres informations / 09.02.2012

Le bilan 2011 des courses de chevaux arabes en france

L'ÉTOILE

KISS DE GHAZAL ET LE TRIOMPHE QATARI

Alors

que les courses de pur-sang arabes reprennent sur notre sol vendredi, retour

sur une saison 2011 marquée par les exploits de la protégée de Jean-François

Bernard, Kiss de Ghazal (Dormane), et sur la domination des écuries qataries

dans l'épreuve reine, le bien nommé Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA), le

premier dimanche d'octobre sur la piste de Longchamp.

PREMIERS

FAITS D'ARMES ET UN ETE TRES "FRENCHIE"

Meilleure

pouliche de 3ans en 2010, lauréate du Qatar Total French Arabian Breeders'

Challenge (Gr1 PA), Kiss de Ghazal confirme que tout cela n'était pas un feu de

paille, enlevant les deux premiers Gr2 PA pour juments, le Prix de l'Élevage et

le Prix Nefta, tous deux disputés sur la piste de Toulouse. Pendant ce temps,

Alban de Mieulle remporte pour la quatrième fois The President of the UAE Cup -

Coupe d'Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA) grâce à sa championne Raqiyah GB

(Amer) devant un étonnant Hilal Al Zaman IRQ (Mencour), fin juin à Saint-Cloud.

C'est avec un nouveau venu sur notre sol, Tabarak GB (Nizam), qu'il s'octroie

également la Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1 PA), premier grand

rendez-vous pour les 3ans. Durant l'été, à l'heure des premiers départs des

"juilletistes" vers les plages bondées du sud de la France, c'est en

Angleterre que brille le savoir-faire des professionnels français, plus

précisément sur la piste de Newbury. Lors de cette grande journée du pur-sang

arabe, Sanagham (Al Sakbe) s'impose dans les Shadwell Farm Hatta International

Stakes  (Gr1 PA), offrant un beau succès

de prestige à Robert Litt, qui prendra sa retraite quelques mois plus tard.

Usimir de Montegut (Tidjani) met à l'honneur Thierry Lemer, un nom plus connu

dans la colonne des entraîneurs de pur-sang, grâce à son succès dans les

Emirates Equestrian Federation International Stakes (Gr2 PA). Le meilleur

restant à venir avec le succès plein d'autorité de Kiss de Ghazal dans The

President of the UAE Cup - UK Arabian Derby (Gr1 PA) sur l'hippodrome d'Ascot,

fin juillet, faisant planer un rayon de soleil sur une réunion endeuillée par

le tragique accident de Rewilding dans les "King George".

QUELQUES

3ANS PROMETTEURS

Une

débutante fait parler d'elle dès ses premiers pas en compétition. Fazah

(Mahabb) s'impose en toute décontraction dans le Prix Razzia III (Gr2 PA). Chez

les garçons, Josco du Cayrou (Munjiz) s'adjuge le Prix Kesberoy (Gr1 PA) à

Deauville. Deux 3ans prometteurs issus de l'écurie de Jean-François Bernard. Al

Tair Gb (Amer) s'annonce comme un poulain sérieux en devançant sa compagne

d'écurie Raqiyah GB (Amer) dans le Prix Doha Cup – Prix Manganate (Gr1 PA).

Ghalib (Munjiz) se montre le plus fort sous la poigne de Christophe Soumillon

lors de la grande journée de Craon, théâtre d'une nouvelle étape du Festival

International de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansoor bin Zayed Al

Nahyan. Al Tair confirme ses dispositions hors du commun en marquant les

esprits dans le Qatar Cup (ex Prix Dragon), ultime préparatoire au World Cup.

LES

GRANDS RENDEZ-VOUS DE L'AUTOMNE

Al Mamun

Monlau (Munjiz) surprend son compagnon d'écurie, Josco du Cayrou, dans le Qatar

Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA), à la grande joie de Monsieur et Madame

Bourdette, éleveurs du champion. Al Nachmiya (Azadi), à peine après avoir fait

afficher le top price des ventes Arqana pour le Cheikh Joaan bin Hamad Al Tani,

barre la route à Fazah dans l'épreuve pour les pouliches. C'est à Longchamp, le

lendemain, que Kiss de Ghazal doit fournir un gros effort et voit pour la

première fois la cravache dans le Qatar Total Arabian Trophy des Juments. Alors

que l'on attendait l'armada d'Alban de Mieulle le jour du Qatar Total Arabian

World Cup, c'est l'autre grande écurie qatarie, celle d'Al Shahania Stud pour

l'entraînement de Julian Smart, qui prend les trois premières places de

l'épreuve, grâce à Areej Gb (Amer), Aziz ASF Gb (Amer) et Jaafer ASF Gb (Amer).

DEUX

ETALONS D’AVENIR

Parmi

les révélations de la saison, un élément saute aux yeux. Ils sont issus de la

première production de l'un des deux jeunes étalons de Wathba Stud Farm, Munjiz

(Kesberoy) et Mahabb (Tahar de Candelon). Le premier est un fils de l'immense

championne Unchained Melody, plus connue sous le nom d'Alanudd et gagnante à

trois reprises de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) ! Le second est par

Joyzell, invaincue en vingt-neuf courses aux USA et aux Émirats Arabes Unis !

De quoi produire de la graine de champion...