Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Pau : un long dimanche au galop

Autres informations / 16.02.2012

Pau : un long dimanche au galop

Mercredi

matin, les premiers forfaits de la réunion dominicale paloise ont été

enregistrés chez France Galop. Cette réunion extraordinaire propose quatorze

courses au galop pour onze courses d’obstacle, dont quatre Listeds, et trois

courses plates en matinée. L’important nombre des courses est dû à

l’accumulation d’annulation des réunions depuis le début de ce mois de février.

La vague de froid qui a frappé tout le pays est désormais un lointain souvenir

et, en théorie, les courses auront bien lieu dimanche. C’est donc bien ce

week-end que vont avoir lieu les plus belles épreuves pour les chevaux de 4ans,

les Prix Antoine de Palaminy et Camille Duboscq, ainsi que le Grand Cross de

Pau - Prix Gaston de Bataille (L) et la 125e Grande Course de Haies de Pau

(Ls). Après les premiers forfaits, il est important de retenir que tous les

favoris sont restés engagés. Voici un tour d’horizon de ces quatre épreuves,

qui promettent déjà du grand

sport.

 

PRIX

GASTON DE BATAILLE - LISTED - CROSS-COUNTRY - 6ANS ET PLUS - 6.200M - 70.000

€ : MALBERAUX POUR ENTRER DANS L’HISTOIRE

Le Grand

Cross de Pau est sans doute l’épreuve que le public palois attend avec le plus

d’impatience. Sur les seize chevaux engagés, douze sont restés dans la liste, dont

le protégé de Philippe Cottin, Malberaux (Michel Georges). Il a remporté les

trois dernières éditions de cette épreuve et peut entrer dans l’histoire s’il

venait à s’imposer dimanche. En effet, il serait le seul cheval à triompher

quatre fois consécutives dans cette épreuve. Pour l’heure, Malberaux ne détient

pas le record de victoires dans le "Grand Cross", c’est l’ancien

pensionnaire d’Éric Leray, Fair Play (Grand Trésor), qui domine toujours avec

quatre succès. Mais Fair Play n’a pas gagné tous ses titres consécutivement.

Pour obtenir ce quatrième succès, Malberaux devra se débarrasser de sérieux

rivaux, à l’instar de sa dauphine en 2011, Onde de Choc (Robin des Champs), qui

est une spécialiste malchanceuse de cette épreuve. Il retrouve aussi Majaresca

(Maresca Sorrento) qui a été la seule à le dominer cet hiver, mais dont la

tenue reste une incertitude.

 

125E

GRANDE COURSE DE HAIES - LISTED - HAIES - 5ANS ET PLUS - 4.100M - 80.000

€ : UN HIVER PARFAIT POUR TARABEL

Ils

étaient trente-sept chevaux déclarés engagés dans cette épreuve et vingt ont

déjà disparu de la liste mercredi matin après les premiers forfaits, ce qui

n’est pas le cas de Tarabel (Antarctique), la lauréate de la principale épreuve

préparatoire, le Prix Albert de Taillac. En six courses d’obstacle, Tarabel a

gagné quatre fois, pris une troisième place et chuté une fois. Sa

"musique" est presque parfaite, à l’image de son hiver palois, riche

de deux sorties pour autant de succès et à chaque fois en se montrant très

impressionnante.  Toutefois encore très

inexpérimentée, la jeune jument de Marie-Laëtitia Mortier s’engage pour la

première fois à ce niveau et va devoir élever le sien pour venir à bout de

chevaux de la trempe d’Estoril (Enrique) et Salder Roque (Muhtathir) notamment.

 

PRIX ANTOINE

DE PALAMINY - LISTED - STEEPLE-CHASE - 4ANS - 3.900M - 70.000 € : SAINT

PALOIS, MAITRE DES GROS OBSTACLES

Des

vingt-quatre chevaux engagés, il n'en reste plus que onze suite à la

déclaration des premiers forfaits. C’est ce qu’on peut appeler l’effet Saint

Palois (Saint des Saints). Le fils de Saint des Saints est probablement le

meilleur poulain de 4ans qu’on ait pu voir sur les gros obstacles cet hiver. Le

protégé de Jacques Ortet est invaincu en trois courses en steeple-chase et le

style de ses différents succès n’a laissé personne de marbre. Saint Palois a

montré qu’il connaît et aime la lutte, qu’il est capable d’écoeurer ses

adversaires au train. Mais c’est aussi et surtout un sauteur né, doué, dont le

nom devrait résonner bien au-delà de l’hippodrome palois. Pour l’instant, il ne

connaît que son jardin du Pont-Long et il cherche à en devenir le roi des 4ans.

La menace semble venir de son compagnon d’entraînement, Ulcar d’Airy

(Anzillero), qui est lui aussi invaincu sur les gros obstacles. Mais Ulcar

d’Airy n’a pour l’instant rencontré que des chevaux de race AQPS.

 

PRIX

CAMILLE DUBOSCQ - LISTED - HAIES - 4ANS - 3.500M - 65.000 € : UTO SUR LES

TRACES DE MONPILOU

Dix

forfaits ont été enregistrés dans le Prix Camille Duboscq ce mercredi matin. Il

n’y a donc plus que treize noms présents dans la liste des engagés. Cette

épreuve constitue la course la plus homogène des quatre Listeds et un match est

déjà attendu entre deux poulains, l’invaincu Uto (Bering) et le local Land

Baron (Lando), qui a été des plus séduisants lors de sa dernière sortie. Le

premier nommé n’a couru qu’une seule fois à Pau, il s’agit d’un rare poulain

AQPS par le regretté Bering et il suit le programme de son compagnon de

couleurs Monpilou (Saint des Saints), qui avait remporté cette épreuve l’année

dernière. Uto n’est pas le plus beau modèle du rond de présentation, mais son

action volante laisse souvent pantois. Quant à Land Baron, il s’agit d’un

véritable rouleau compresseur. Habitué à courir aux avant-postes, il use ses

adversaires. Lors de sa dernière victoire, il a montré une autre qualité, sa

dureté à l’effort. Attaqué par Complicated (Anabaa Blue) dans la phase finale,

il l’a repoussé et finalement laissé sur place, la marque des grands chevaux.