A la decouverte de l’hippodrome de pise

Autres informations / 24.03.2012

A la decouverte de l’hippodrome de pise

Dimanche,

l’hippodrome de Pise va organiser la deuxième étape du Défi du Galop 2012.

L’occasion de découvrir l’activité hippique locale avec Mario Sivieri,

Vice-président de Pise et représentant de cet hippodrome pour le Défi du Galop.

JOUR DE

GALOP : COMMENT ET DEPUIS COMBIEN DE TEMPS L’HIPPODROME DE PISE A-T-IL REJOINT

LA CARAVANE DU DEFI DU GALOP ?

Mario

Sivieri : Nous avons rejoint le Défi du Galop depuis le tout début de cette

aventure. C’est François Forcioli-Conti, lequel venait souvent en Italie, qui

nous a proposé d’intégrer le Défi du Galop et nous avons bien sûr accepté.

L’étape a toujours été le Premio Regione Toscana (L), qui est l’une des plus

belles épreuves de notre programme avec le Premio Pisa (L) réservé aux 3ans.

Cette dernière course est d’ailleurs incluse dans notre programme dominical, ce

qui en fait la plus belle journée de l’année à Pise. Dimanche, nous aurons

aussi une étape de la Fégentri. Par ailleurs, je tiens à préciser que notre saison

de courses s’étend de la mi-novembre à la mi-mai.

QUE

REPRESENTE LE FAIT D’AVOIR UNE ETAPE DU "DEFI" ?

Nous

sommes très contents d’avoir une étape puisque c’est bénéfique pour notre

hippodrome, cela nous fait de la publicité et braque les projecteurs sur notre

hippodrome. De plus, nous avons une excellente piste, régulière, pour laquelle

nous avons reçu des compliments de la part des professionnels français. Cette

année, malheureusement, nous n’avons pas de chevaux tricolores dans notre

compétition.

IL N’Y

AURA PAS DE CHEVAUX FRANÇAIS AU DEPART DE L’ETAPE DE PISE, MAIS LA FRANCE SERA

QUAND MEME REPRESENTEE?

En

effet, les présidents de Compiègne, Craon, Marseille, Cagnes et San Sebastian

seront présents pour cette étape du Défi. Samedi, nous leur proposerons une

visite de Florence et, le soir, nous organiserons un dîner et un feu d’artifice

pour accueillir dans les meilleures conditions possibles les professionnels des

courses.

PISE, CE

N’EST PAS SEULEMENT UN HIPPODROME, VOUS AVEZ EGALEMENT UN GRAND CENTRE

D’ENTRAINEMENT ?

Nous

avons le plus grand centre d’entraînement d’Italie, ici, à Pise. Il y a à peu

près une dizaine de kilomètres de pistes et six cents chevaux à l’entraînement.

Nous avons des pistes en gazon et en sable. Ce centre existe depuis l’an 2000,

mais l’Unire a décidé de faire des coupes dans son financement et nous verrons

ce qui se passera dans le futur, mais, 

pour l’instant, nous tenons le coup. Parmi les entraîneurs installés sur

place, nous comptons Maurizio Guarnieri ou encore Endo et Stefano Botti.