La championne borgia n’a pas survécu à une crise de coliques

Autres informations / 31.03.2012

La championne borgia n’a pas survécu à une crise de coliques

Alors

que Montjeu (Sadler’s Wells) s’est éteint jeudi à Coolmore, une grande jument

nous a quittés le même jour. Borgia (Acatenango) n’a pas survécu à une crise de

coliques. Âgée de 18ans, elle avait été l’une des premières championnes à

défendre les couleurs de son éleveur, Dietrich von Bottiecher, propriétaire du

Gestu¨t Ammerland. Borgia avait débuté sa carrière en Allemagne, chez Andreas

Schu¨tz. Pour lui, elle avait gagné le Derby allemand et le Grand Prix de

Baden-Baden (Grs1), face aux mâles, avant de se classer troisième du Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) de Peintre Célèbre (Nureyev), et deuxième du Breeders’

Cup Turf (Gr1) de Chief Bearhart (Chief’s Crown). À 4ans, elle intègre

l’effectif d’André Fabre. Elle ne courra que deux fois cette année-là. À 5ans,

elle termine deuxième du Prix Foy, de El Condor Pasa (Kingmambo), et septième

de "l’Arc", de Montjeu. Elle quittera la compétition par un succès

dans le Hong Kong Vase, alors labellisé Gr2. Née dans la pourpre, c’était une

fille de Britannia (Tarim), l’une des meilleures juments allemandes et donc une

soeur de Boreal (Java Gold), lauréat du Coronation Cup et du Derby allemand

(Grs1). Au haras, elle a produit plusieurs gagnants, dont Bahama Bay (Dansili),

lauréate pour ses débuts à Saint- Cloud devant Peinture Rare (Sadler’s Wells).

Elle a eu un 2ans par Oasis Dream et venait de pouliner d’une femelle de Lope

de Vega, qui est désormais élevée par une autre poulinière du Gestu¨t

Ammerland.