Le futur de merano s’assombrit

Autres informations / 24.03.2012

Le futur de merano s’assombrit

Théâtre

de multiples victoires françaises, notamment dans le Grand Prix, remporté par

des chevaux comme Or Jack, Grey Jack ou Tempo d’Or, l’hippodrome de Merano

(Italie) traverse une passe difficile. En effet, les dirigeants locaux

comptaient sur une somme de dix millions d’euros pour réaménager les pistes.

Une somme que devait fournir l’Unire, ce qui ne sera pas le cas. Luis

Durnwalder, président de la province de Bolzano, où se trouve l’hippodrome de

Merano, a donc sollicité l’aide du gouvernement. Malheureusement, en ces temps

de crise, ce dernier ne peut offrir une aide financière aux courses, comme l’a

rappelé Luis Durnwalder : « Le gouvernement ne peut pas offrir un extra

financier pour les courses de chevaux. Ces dix millions avaient été promis par

l’Unire, qui gère les courses en Italie. Les travaux de réaménagement ne

peuvent pas se faire. » La restructuration de Merano devait être prise en

charge à hauteur de quinze millions d’euros par la région Alto Adige et l’Unire

devait verser les dix millions pour compléter les travaux. Luis Durnwalder a

précisé : « Sans les fonds nécessaires, l’hippodrome pourrait être en danger et

maintenir l’activité course ne serait pas gagné. Le site pourrait alors servir

à autre chose. »