Munir vs papot : il n’y aura qu’un seul duc d’anjou

Autres informations / 09.03.2012

Munir vs papot : il n’y aura qu’un seul duc d’anjou

Deux

"Munir" contre trois "Papot", le combat promet d’être

intéressant dans le Prix Duc d’Anjou (Gr3) pour 4ans en steeple-chase.

Guillaume Macaire présente les deux protégés de Simon Munir, au nom de qui

David Powell livre : « Ucello Conti (Martaline) semble meilleur en valeur pure

que Roi de Trêve (Martaline) mais les deux ont une très belle chance. Saint

Palois (Saint des Saints) sera le cheval à battre. » En effet, Saint Palois

reste sur quatre victoires à Pau, dont une Listed en dernier lieu. Il fait

partie des trois chevaux qui portent les couleurs de la famille Papot, avec De

Vous à Moi (Sinndar), au sujet duquel Philippe Peltier confie : « Il effectuera

une rentrée mais a très bien travaillé cet hiver et a surtout bien avancé

durant les trois dernières semaines. Je crains bien sûr les concurrents qui

reviennent du meeting de Pau et j’attends de le voir sur le parcours intérieur

qu’il découvre. Plus c’est long, mieux c’est. Comme c’est un cheval froid, il

sait finir ses courses. » Le troisième atout de Madame Patrick Papot se nomme

Usual

Time (Great Pretender). Il est entraîné par Guy Cherel et tourne autour d’un

premier succès depuis longtemps. Même s’il ne parvenait pas à vaincre cette

fois, il faut saluer sa belle régularité cet hiver.