No risk at all sur son parcours clodoaldien

Autres informations / 09.03.2012

No risk at all sur son parcours clodoaldien

Samedi,

l’hippodrome de Saint-Cloud rouvre ses portes. Le point d’orgue de la réunion

est une Listed, le Prix Altipan, offerte aux chevaux d’âge sur la distance du

mile. Parmi les postulants, un nom sort inévitablement du lot, celui de No Risk

at All (My Risk), le représentant de Jean-Paul Gallorini. Sa particularité,

c’est qu’il demeure invaincu à ce niveau sur ce parcours. Le fils de My Risk a

remporté trois Listeds à Saint-Cloud, les Prix Isonomy à 2ans, Omnium II à 3ans

et Tantième à 4ans. Désormais âgé de 5ans, c’est le Prix Altipan qu’il veut

faire sien. Une épreuve qui prépare aux grandes joutes clodoaldiennes pour

miler, avec les Prix Edmond Blanc (Gr3) et du Muguet (Gr2). Son entraîneur et

propriétaire nous a donné des indications sur son état de forme : « No Risk at

All effectue une rentrée comme beaucoup de ses adversaires. Il est bien mais

sera sans doute à court de compétition. C’est un cheval que nous avons toujours

estimé et qui, je pense, peut courir sur plus long que le mile. Sa famille

maternelle s’exprimait surtout à très haut niveau en obstacle et il a prouvé à

3ans, dans le Prix de Guiche (Gr3), qu’il pouvait couvrir des distances

intermédiaires. Dans le "Jockey Club" (Gr1), il ne faut pas tenir

compte de sa performance car il s’est fait une fêlure durant le parcours. Je

pense que No Risk at All est un cheval de Groupe. Je ne sais pas s’il est de

niveau Gr 1; s’il l’est, ça sera probablement à l’avenir. Encore faut-il que

nous le conservions, car sa génétique en fait un potentiel étalon. Son frère,

Nickname, a d’ailleurs laissé un grand vide au haras de Victot depuis sa

disparition. » Concernant la suite de son programme, Jean-Paul Gallorini ne

s’est pas étendu et préfère prendre chaque étape l'une après l'autre. « Je

n’aime pas faire de programme au calendrier. Tout peut arriver dans les courses

et quand on prévoit les choses, c’est souvent de cette façon que ça finit mal.

No Risk at All peut rester à Saint-Cloud sur le mile ou s’orienter vers

Longchamp sur 2.000m, mais ça, c’est lui qui nous le dira. »