Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du mont-dore : chuchoteuse, le bulldozer de classe

Autres informations / 28.03.2012

Prix du mont-dore : chuchoteuse, le bulldozer de classe

Chuchoteuse

(Astarabad) ne court pas souvent, mais elle ne déçoit quasiment jamais. Pour sa

rentrée, la pensionnaire de Laurent Postic, au physique impressionnant de

force, a de nouveau répondu présente. Toujours un peu brutale dans son

comportement, et s’appuyant à droite, elle a néanmoins dominé facilement le bon

lot qui lui était opposé dans le Prix du Mont-Dore. David Cottin a d’abord

essayé de la détendre à l’arrière-garde mais, devant le manque de train de la

course, il l’a finalement laissée dérouler sa grande action. Elle a alors

évolué aux avant-postes, complètement à l’extérieur de la piste, alors qu’Alpha

Speed (Vertical Speed) menait le peloton resté à la corde. Chuchoteuse a fait

preuve de supériorité dans la ligne droite, comme l’a confirmé David Cottin,

son jockey : « J’ai tenté de la détendre au maximum en attendant, mais au bout

de trois ou quatre haies, elle a commencé à "chauffer" et j’ai

préféré la laisser glisser pour qu’elle saute bien et pour tirer avantage de

son grand braquet. D’elle-même, elle m’entraînait à l’extérieur, car elle est

très droitière. Elle ne court pas souvent, mais elle est rarement loin de la

"gagne". » DIRECTION LE PRIX DU CHER

Laurent

Postic a ajouté : « Comme beaucoup de produits d’Astarabad, elle est un peu

électrique, et j’avais demandé à David d’essayer d’attendre. Finalement, il ne

s’en est pas mal sorti ! Elle va maintenant disputer le Prix du Cher (L),

toujours en haies. Je la préfère dans cette spécialité, car elle se fait moins mal

qu’en steeple, où elle peut commettre des fautes par brutalité dans ses sauts.

» Alpha Speed s’est bien défendu jusqu’au bout, devant finalement partager la

deuxième place avec Pibrac (Spadoun). Contrairement à son habitude, Pibrac a

attendu, mais il s’est un peu battu avec la main de son jockey, avant de venir

très bien conclure. Madox (Trempolino) a également réalisé une performance de

choix pour sa rentrée. Alors qu’il semblait battu dans le dernier tournant, il

a fini très vite et n’a échoué que du minimum. « Il a été pris de vitesse car

il n’avait pas son terrain, a expliqué Jehan Bertran de Balanda. Il est

meilleur sur des pistes lourdes. Dans ces conditions, il court vraiment bien.

Quant à la suite de son programme, rien n’est encore décidé. »

UNE

PROCHE PARENTE DE SUBEHARGUES

Issue de

l’élevage Hosselet, Chuchoteuse est le troisième et meilleur produit de Belle

Yepa (Mansonnien), une jument qui s’est imposée en haies à Enghien et Auteuil.

Mais Belle Yepa est surtout la propre soeur de Subehargues, qui, sous la férule

de Guillaume Macaire, a remporté les Prix Fleuret (Gr3), Alain et Gilles de

Goulaine (L), pris les deuxièmes places des Prix Jean Stern (Gr2) et Orcada

(Gr3) et la troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Autre frère de Belle Yepa,

Cutty Sark Memory (Un Kopeck), qui, à son époque, au milieu des années 80, se

plaçait comme un des meilleurs chevaux de haies, remportant notamment le Grand

Prix d’Automne (L avant de devenir un Gr1) et le Prix Jacques d’Indy (L, avant

de devenir Gr3).