Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix la camargo (l) : l’histoire repart avec lily america

Autres informations / 27.03.2012

Prix la camargo (l) : l’histoire repart avec lily america

Deux ans

après sa propre soeur, Liliside (American Post), Lily America a remporté le

Prix La Camargo  (L). Pouliche estimée

par son entourage, Lily America courait pour la première fois en région

parisienne et pour la première fois au niveau Listed. Son test en vue de la

"Poule d’Essai" (Gr1), que sa sœur a gagnée pendant une demi-heure,

est réussi et tous les espoirs sont maintenant permis. L’opposition était de

qualité ce mardi et Lily America, même si elle n’a pas gagné de loin, s’est

imposée avec beaucoup d’assurance. Venue en épaisseur dans le tournant, elle

n’a jamais laissé la gagnante de Gr3 Kendam (Kendargent) lui prendre l’avantage

et elle donnait l’impression de dominer son sujet dès l’entrée de la ligne

droite. En plus, Lily America effectuait une rentrée et était en chaleur. De

quoi penser légitimement qu’elle possède une vraie marge de progression avant

de tenter sa chance plus haut. Pour l’histoire, il faut aussi retenir que c’est

la troisième année de suite que le tandem Forde/Mouknass remporte cette épreuve

en tant que propriétaire après Liliside et Nova Hawk (Hawk Wing). Les

propriétaires de Lily America étaient présents à Saint-Cloud et nous faisaient

remarquer: « Elle est comme sa soeur, elle a beaucoup de coeur. Elle s’accroche

tout le temps. » La marge de Lily America se trouve là. À l’image de sa soeur,

elle peut rivaliser grâce à son courage face à des pouliches qui peuvent

posséder plus de classe qu’elle.

FRANÇOIS

ROHAUT : « LILY AMERICA POSSEDE BEAUCOUP DE COEUR»

Bien

armé avec les 3ans, François Rohaut remporte là sa première Listed de la saison

réservée à cette génération. Interrogé après la course, il livrait : « Lily

America faisait une rentrée et est en chaleur, ce qui a un peu tempéré nos

ardeurs avant la course. Comme les autres membres de sa famille, elle a

beaucoup de coeur. Avec son entourage, on est vraiment content de ce succès qui

nous tenait à coeur avec cette propre soeur de Liliside. En novembre, Lily

America nous avait laissé sur une victoire très prometteuse dans le Sud-Ouest.

Ici, elle confirme tout le bien qu’on pense d’elle. On va maintenant pouvoir

aller sur la "grosse". » La "grosse", c’est la "Poule

d’Essai" que Liliside déjà avait couru directement après avoir remporté

cette Listed. En province, les "lignes" de Lily America sont solides.

Le 2 octobre, dans le Prix Virginia (G), elle avait ouvert son palmarès devant

Cheriearch (Arch) et Dutchessa (Dutch Art), qui ont toutes deux remporté deux

courses depuis.

KENDAM,

LA SEULE A ACCROCHER LILISIDE

Lauréate

du Prix Eclipse (Gr3), Kendam avait bien couru dans le Critérium International

(Gr1), s’y classant cinquième et première pouliche. Pour sa rentrée, elle a

bien couru, venant comme pour gagner avant de buter tout au long de la ligne

droite sur la future lauréate. Les performances à 2ans de Kendam donnent du

relief à la victoire de Lily America. Après la course, Henri-Alex Pantall,

entraîneur de Kendam, nous a raconté : « C’est une très bonne rentrée. Elle est

venue trop facilement en entrant dans la dernière ligne droite. Elle pèche un

peu pour finir, mais c’est plus par manque de forme et suite à un long effort

que par manque de tenue. Nous verrons bien comment elle récupère, mais la suite

de son programme devrait être le Prix de la Grotte puis la "Poule

d’Essai". » Toutes deux gagnantes de Listed à 2ans, Rock me Baby (Rock of

Gibraltar) et Dear Lavinia (Grand Slam) n’ont jamais vraiment pu rivaliser avec

la lauréate et sa dauphine. Comme ces dernières, Rock me Baby et Dear Lavinia

effectuaient une rentrée mais cette excuse ne suffit pas. Il y avait une

différence de niveau claire et nette ce mardi. Ajoutons que Sylvan Song (Street

Cry) a fait un bout de classe avant de rester là. Si, à l’avenir, on la revoit

sur une distance plus courte, elle pourrait être intéressante à suivre.

LILY

AMERICA ELEVEE PAR UNE NOURRICE

Antoine

Lepeudry, animateur du haras de Tourgeville, était présent mardi à Saint-Cloud.

Rencontré après la course, il nous a expliqué : « C’est la troisième année de

suite que nous sommes à l’arrivée de cette Listed. Il y a eu Liliside deux ans

auparavant et Lily America cette année, bien sûr, mais, l’an dernier, nous

étions aussi deuxièmes avec Private Eye. Miller’s Lily, la mère de Lily

America, est morte quelques jours après la naissance de cette dernière. Lily

America a d’ailleurs été élevée par une nourrice. À l’époque, concernant le

choix d’American Post, c’est parce que c’est un étalon qui plaisait beaucoup à

mon père, Pierre. Mais, nous avons perdu une propre soeur de Liliside et Lily

America après sa naissance. Le haras d’Etreham et le prince Khalid Abdullah ont

été très sympathiques et nous ont offert un free return, d’où la naissance

ensuite de Liliside. Nous sommes retournés ensuite à American Post car le

modèle de Liliside m’avait bien plu. Les deux soeurs sont assez différentes

physiquement. Lily America est plus harmonieuse que Liliside qui était plutôt

"taillée à la serpe". » À l’époque de Liliside, Antoine Lepeudry nous

avait raconté l’histoire de cette famille, qui est depuis cinq génération au

haras de Tourgeville : « dilly danny, ancêtre de Liliside et Lily America,

était une jument grise, que nous avons faire saillir par the marshal. Elle a eu

une jument, Maradadi, qui, saillie par Lyphard, a produit Lymara. Lymara n’a

pas couru, car elle était estropiée. Alors je l’ai fait saillir par Miller’s

Mate, ce qui a donné Miller’s Lily, la mère de Liliside. Donc Liliside et Lily

American font partie de la cinquième génération de sa famille au haras de

Tourgeville. » Concernant quelques femelles de cette souche qui sont encore à

Tourgeville, Antoine Lepeudry poursuivait : « Nous avons encore à la maison des

produits de cette souche. the Wyse Lady [mère de Melodyman et Good Bye My

Friend, ndlr], fille de Miller’s Lily, est pleine de Makfi et va aller à Lawman

ensuite. Autre fille de Miller’s Lily, Fleur des Indes est pleine d’American

Post »