500.000 guinées pour un fils de shamardal aux craven breeze-up sales

Autres informations / 20.04.2012

500.000 guinées pour un fils de shamardal aux craven breeze-up sales

Un mâle

de Shamardal et de Balloura (Swain) est devenu le troisième top-price pour un

poulain acheté lors d’un breeze-up en Europe. C’est John Ferguson qui a eu le

dernier mot à 500.000 guinées, face à un duo constitué de l’entraîneur David

Marnane et de Peter Kelly. Le poulain était présenté par Tally-Ho Stud, et

Roger O’Callaghan a commenté: « Nous espérions qu’il atteindrait 100.000 ou

150.000 guinées, mais il dépasse de loin nos attentes. Nous avons toujours

beaucoup aimé ce poulain, depuis que nous l’avons acheté foal. » De façon assez

surprenante, le fils de Shamardal n’avait pas trouvé preneur lorsqu’il avait

été présenté yearling. Roger O’Callaghan l’avait acheté en décembre 2010, pour

53.000 guinées, à Tattersalls. La deuxième mère du poulain est une soeur

d’Oratorio (Danehill). Un peu plus tard, Shamardal a de nouveau mis le feu aux

enchères, avec l’une de ses filles, par Bella Bella (Sri Pekan), qui a été

achetée pour 360.000 guinées par Richard Frisby. Elle était présentée par

Willie Browne, de Mocklershill. C’est une soeur de Courageous (Refuse to Bend),

placé de Listed. Deux autres lots ont atteint ou dépassé la barre des 200.000

guinées. Il s’agit d’un mâle par Street Boss et Believe (Chimes Band), déjà

mère de Record (Devil his Due), lauréat de Listed aux États-Unis. Il a été

vendu 280.000 guinées à Blandford Bloodstock. Enfin, un mâle de Cape Cross et

Thiella (Kingmambo) – une fille de Theoretically (Theatrical), deuxième des Del

Mar Oaks (Gr1) – a atteint les 200.000 guinées, déboursées par l’entraîneur

Marco Botti. Côté français, seul Marc-Antoine Berghgracht (MAB Agency) a

investi, dans une fille d’Iffraaj et Tallassee (Indian Ridge), une propre soeur

de Handsome Ridge, multiple gagnant de Groupe, dont le Prix Perth et le Prix

Daphnis (Grs3). La pouliche a été vendue pour 20.000 guinées. Au final, cent

dix-sept 2ans ont été vendus lors de ces deux soirées de ventes, pour un prix

moyen de 73.361 guinées, et un médian de 57.000 guinées. Le chiffre d'affaires

est en hausse de 7 % par rapport à 2011, le prix moyen l'est de 3 %, alors que

le médian recule de 5 %. Willie Browne (Mocklershill) termine en tête des

vendeurs, avec dix-neuf lots vendus pour 1.652.000 guinées, alors que le

top-acheteur se nomme John Ferguson, juste devant Charlie Gordon-Watson. Edmond

Mahony, directeur de Tattersalls, a commenté : « Il y a eu beaucoup de

compétition pour le haut du marché. Des acheteurs du monde entier, notamment du

Golfe et de Hongkong, ont eu un impact majeur sur la vente, et nous sommes

ravis que les indicateurs se soient si bien maintenus. De plus, les résultats

sont à replacer dans un contexte climatique qui était loin d’être idéal pour un

breeze-up. Les 2ans se sont très bien comportés, malgré le vent et la pluie, et

on peut remercier les vendeurs pour leur grand professionnalisme. Néanmoins, il

serait faux de dire que tout va bien. Le marché est resté sélectif, nous

rappelant les incertitudes économiques, spécialement en Europe. »