L’énigme et les réponses

Autres informations / 29.04.2012

L’énigme et les réponses

Les clés

pour résoudre l’énigme du Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2012

n’ont pas été trouvées à l’issue du Prix Ingré (Gr3). Dans cette dernière

préparatoire au Gr1, Mid Dancer (Midyan) a couru honorablement,  mais n’a pu conserver son titre (3e). Polar

Rochelais (Le Balafré) a dû être arrêté, après avoir multiplié les fautes. Rubi

Ball (Network) n’était pas là ce samedi, mais sa préparation n’a pas été

idéale, avec une cinquième place et une chute. Les bonnes notes du printemps

sont donc à décerner à Net Lovely (Network), gagnante des Prix Ingré et Robert

de Clermont-Tonnerre (Grs3), sans oublier son dauphin, Rhialco (Dom Alco), qui

monte en puissance en vue de la grande épreuve et, bien sûr, Pistolet Rouge

(Polish Summer), vainqueur des Prix Murat (Gr2) et Troytown (Gr3). Le "

Steeple" 2012 apparaît donc plus ouvert que jamais et la solution est

indécise. En haies, tout est devenu plus simple avec le retour de Nikita du

Berlais (Poliglote) parmi les siens, c’est-à-dire parmi l’élite. La championne

de Robert Collet a fait un canter d’un bout à l’autre du parcours dans le Prix

Léon Rambaud (Gr2) pour devancer deux autres femelles, Formosa Joana Has

(Turgeon) et Tarabel (Antarctique). Le sexe dit "faible", discret il

y a encore quelques années à Auteuil, est donc en train d’écrire une page de

l’Histoire hippique. Du côté des 4ans, c’est la famille Papot qui a les cartes

en main. En steeple, sans surprise, Saint Palois (Saint des Saints) est resté

invaincu dans la discipline à l’issue du Prix Jean Stern (Gr2). Il a dû lutter

et sortir son coeur pour l’emporter, mais, s’il a bien récupéré, il sera

redoutable dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Autre "Papot" de

talent, Usual Suspects (Goldneyev) avait annoncé sa victoire dernièrement, en

concluant prometteur deuxième du Prix de Pépinvast (Gr3). Cet A.Q.P.S. précoce,

ce qui est rare, est capable de régner chez les 4ans jusqu’au Prix Alain du

Breil (Gr1). La réunion de samedi a donc joué en partie son rôle en apportant

des réponses à nos questions, avant les grandes échéances, tout en laissant la

question du Grand Steeple en suspens.