Maisons-laffitte,  prix djebel (gr3) : les “guinees” en droite ligne

Autres informations / 05.04.2012

Maisons-laffitte, prix djebel (gr3) : les “guinees” en droite ligne

Avec les

Prix Djebel et Imprudence (Grs3), on entre de plain-pied dans la saison

classique. Ces courses constituent les tremplins désignés vers les

"Poules" ou les "Guinées" de Newmarket. Parmi les dix

poulains au départ du "Djebel" cette année, pas moins de huit sont

engagés dans le classique français ou dans celui qui se dispute à

Newmarket,  voire les deux. Abtaal (Rock

Hard Ten) effectuera sa rentrée dans cette épreuve, aidé dans sa tâche par un

leader, Amaan (Nayef). Cela devrait nous permettre d’assister à une vraie

course, dont on pourra tirer des enseignements fiables. Battu par Sofast (Rock

of Gibraltar) lors de leurs débuts communs dans le Prix de Tancarville (F),

Abtaal a ensuite ouvert son palmarès dans une "F" à Fontainebleau,

avant de battre French Fifteen (Turtle Bowl) dans le Prix Thomas Bryon (Gr3).

Il n’y a même pas eu lutte, puisque le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a

réalisé ce jour-là un vrai cavalier seul, sortant vite des boîtes et s’imposant

de bout en bout. Le poulain aurait eu sans discussion le niveau pour s’aligner

dans les Grs1 de fin d’année, mais son entourage a préféré le réserver pour son

année de 3ans. FRENCH FIFTEEN AVANT LES "GUINEES"

French

Fifteen fait également son retour à la compétition dans ce “Djebel”. Acheté par

le Cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani, il a comme objectif désigné les 2.000

Guinées (Gr1) de Newmarket, sponsorisées par son nouveau propriétaire. Même

s’il a été nettement devancé par Abtaal lors de leur rencontre, on ne peut pas

reprocher grand-chose à French Fifteen, qui a débuté au mois de mai et qui est

parvenu à gagner le Critérium International fin octobre. Un grand écart rare…

PRIX

DJEBEL (GR3)

UNE

BELLE OPPORTUNITE POUR LORD SINCLAIR

Face à

deux rentrants, Lord Sinclair (Mizzen Mast) a une belle carte à jouer. Le

pensionnaire de Fabrice Chappet a jusqu’à présent réalisé le parcours sans

faute. Après son facile succès dans un maiden à Cagnes, il a réussi à passer

victorieusement la marche qui le séparait des courses black types, en

s’imposant dans le Prix Montenica (L). Il va découvrir le gazon jeudi. Ce

poulain doté de beaucoup d’influx sera servi par la présence d’un leader, car à

Deauville, il avait dû supporter le poids de la course, ce qui n’est jamais

facile, surtout avec une seule sortie pour toute expérience. Même s’il n’a pas

les mêmes titres que les trois chevaux précédemment cités, Hermival (Dubawi) a

remporté pour ses débuts le Prix As d’Atout (F), à Saint-Cloud, sur 1.600m.

Mikel Delzangles nous avait expliqué que si le poulain était suffisamment bien,

il effectuerait sa rentrée dans cette épreuve. Sinon, il attendrait le Prix

Machado (B), le 23 avril. La première option a été retenue, signe d’une

certaine confiance de son entourage.

SALURE A

DU PROGRESSER

Côté

étranger, l’opposition est également sérieuse. Salure (Sakhee) avait fait un

"truc" dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), se classant troisième

de Dabirsim (Hat Trick) et Sofast. Grand animateur, il avait eu du mal à

négocier le tournant, mais avait tout de même résisté au retour de Veneto

(Panis), qu’il va retrouver ici. Même s’il a été battu pour sa rentrée en

Italie, Bruno Grizetti a prévenu que son poulain avait beaucoup progressé sur

cette rentrée. Richard Hannon a également choisi Maisons-Laffitte pour faire

effectuer sa rentrée à Rockinante (Rock of Gibraltar). Le poulain britannique a

déjà une solide expérience. On l’a vu gagner le Prix François Boutin (L) à

Deauville, où il battait d’une encolure Vaniloquio (Acclamation), lequel a été

nettement devancé par Lord Sinclair dans le “Montenica”. Les "lignes"

ne plaident donc pas spécialement pour lui…