Prix champoreau : libranous en mode "cavalier seul

Autres informations / 12.04.2012

Prix champoreau : libranous en mode "cavalier seul

Partie

courue à 7/10 dans le Prix Champoreau, Libranous (Ballingarry) a justifié

brillamment sa position de favorite. La pensionnaire de Jean-Paul Gallorini a

pris la tête dès le départ, sautant les haies avec application. Dans le

tournant final, elle a mis un uppercut à ses rivales et s’est alors détachée

irrésistiblement pour finir, passant le poteau dix longueurs devant Laskaline

(Martaline). Sollicitée quasiment dès les premiers mètres de course,

Nougatissime (Great Pretender) a accroché la troisième place au courage.

Auteure de débuts plaisants en obstacle à l’occasion du Prix Auricula (2e),

derrière la bonne Solvalla (Al Namix), Libranous a répété en gagnant mercredi.

Toutefois, le lot qu’elle affrontait est d’un niveau moyen. Mais le style était

là pour la partenaire de Gaëtan Masure. Après la course, Jean-Paul Gallorini a

expliqué : « C’est le travail qui est récompensé. En dernier lieu, elle n’avait

pas eu un parcours des plus heureux. Cette fois, elle a eu une course limpide.

C’est une pouliche qui progresse. On aurait tout aussi bien pu la débuter dans

le Prix Wild Monarch (L), mais on voulait rapidement offrir une première

victoire à son propriétaire. » Patrick Klein, propriétaire de Libranous, a donc

signé son premier succès grâce à l’élève de Pegasus Farms. Il nous a confié, en

attendant le retour de sa pouliche : « C’était un rêve d’avoir un cheval de

course et c’était un rêve qu’il soit entraîné par Jean-Paul Gallorini. J’aime

également me rendre le matin à l’entraînement. Libranous nous permet de rêver

encore. » Libranous appartient à une belle famille de galopeurs. Elle est en

effet la soeur de Stella Blue (Anabaa), gagnante du Prix Miesque (Gr3) et la

nièce de l’étalon Take Risks, triple lauréat de Gr3.