Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix d’harcourt (gr2) : giofra pulverise ses adversaires

Autres informations / 08.04.2012

Prix d’harcourt (gr2) : giofra pulverise ses adversaires

Giofra

(Dansili) a été le soleil de la réouverture de Longchamp. La pensionnaire

d’Alain de Royer Dupré a placé un changement de vitesse remarquable pour

enlever son premier Groupe dans le Prix d’Harcourt (Gr2). Victime de

contretemps dans sa jeunesse, Giofra est arrivée à son zénith à l’âge de 4ans.

L’an passé, elle s’était déjà annoncée en gagnant facilement le Prix Casimir

Delamarre (L). Dimanche, elle a franchi un palier important et s’installe

désormais dans le cercle des meilleurs chevaux d’âge français. Sur 2.000m, une

distance à sa convenance, Giofra a été contrainte de mener la chasse derrière

les animateurs War is War (Galileo) et Poet (Pivotal), détachés de plusieurs

longueurs. Dès le Pavillon, Giofra a rejoint les deux chevaux de tête, avant de

les déposer en quelques foulées pour filer au poteau. Derrière, c’est Vadamar

(Dalakhani) qui a accroché le premier accessit au terme d’une prometteuse fin

de course. Il a ainsi réglé le sprint du peloton, offrant un jumelé à Alain de

Royer Dupré. « C’est une pouliche qui a plus de vitesse que Vadamar, lequel a

mis plus de temps à se mettre en route, nous a dit l’entraîneur cantilien.

Giofra était déjà estimée à 3ans. Elle avait connu des problèmes de santé. Lors

de sa victoire à Longchamp, dans une Listed, on savait que l’on avait une

pouliche de Groupes. Elle a de gros moyens et une belle accélération. Le Prix

Ganay (Gr1) est une possibilité pour la suite de sa carrière. Quant à Vadamar,

il finit très bien sur cette distance un peu courte pour lui. C’est un cheval

de distance et on va le rallonger. »

MAXIME

GUYON : « SA GRANDE FORCE, C’EST SON ACCELERATION »

Pilote

de Giofra, Maxime Guyon est invaincu avec la pouliche du haras de la Perelle.

Il a déclaré au micro du cheval émetteur: « La pouliche a vraiment bien

accéléré dans la ligne droite. La course rythmée a été parfaite pour elle.

Lorsque j’avais gagné avec elle, le terrain était plus souple. Sa grande force,

c’est son accélération. »

RECORD

DU PARCOURS BATTU

En

s’imposant dans ce Gr2, Giofra a battu le record du parcours qui était de

2’01’’40. Elle a en effet parcouru les 2.000m de la moyenne piste en 2’01’’35.

De plus, elle est devenue seulement la quatrième femelle à gagner le Prix

d’Harcourt, depuis 1983, après Urban Sea (1994), Earlene (2001) et Ana Marie

(2003).

SAGA

DREAM, BON TROISIEME

Saga

Dream (Sagacity) a fait sa valeur, terminant troisième derrière les deux

chevaux de classe de la course, Giofra et Vadamar. Son entraîneur, Freddy

Lemercier, nous a confié : « Il a fourni une fin de course très plaisante, même

s’il n’a pas eu un bon passage de cinq cents à trois cents mètres, donnant

l’impression de rester là. Je pense qu’à ce moment du parcours, la gagnante l’a

peut-être écoeuré lorsqu’elle a commencé à accélérer. Mais c’est un vrai cheval

de course et il est reparti à la fin. »

LA SOEUR

DE GRADARA

Élevée

par son propriétaire, le haras de la Perelle, Giofra est la petite soeur de

Gradara (Montjeu), gagnante d’un gros handicap à Deauville, puis du Prix

Panacée (L) à Toulouse. Leur mère, Gracefully (Orpen), est gagnante des

Prestige Stakes (Gr3). Elle a un mâle de 2ans, Guyapi (Dansili), racheté

190.000 € à Deauville, qui est à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré.

Giofra appartient à la famille de Lady Grace (Orpen), gagnante de Listed et

deuxième de Gr3.