Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du finistere : my fair lady fait impression

Autres informations / 10.04.2012

Prix du finistere : my fair lady fait impression

Lors de

ses débuts dans le Prix de la Croix Rousse, à Lyon-Parilly, My Fair Lady

(Poliglote) avait été brillante, dans le bon sens du terme. Cette protégée de

Guillaume Macaire s’était imposée de cinq longueurs, devant Polidam

(Trempolino), un cheval estimé entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé. Elle avait

placé un redoutable changement de vitesse sur le plat. Mercredi, pour sa

première tentative parisienne, à Enghien, elle est restée invaincue, sans avoir

besoin d’accélérer. Sur un terrain très assoupli, pas forcément idéal pour un

modèle léger comme le sien, elle a galopé dans le sillage d’Eccentric Lady (Poliglote).

Rapprochée par son jockey, Hector de Lageneste, au bout de la ligne d’en face,

My Fair Lady "marchait" alors sur ses rivaux. Entre les deux

dernières haies, elle avait déjà course gagnée et son pilote n’a eu qu’à ouvrir

les mains pour qu’elle se détache irrésistiblement, avec une belle action. «

Mes 3ans qui courent aujourd’hui peuvent être des chevaux intéressants », avait

prévenu Guillaume Macaire, mentor de My Fair Lady. L’entraîneur de Royan ne

s’était pas trompé. On peut même penser que l’élève du haras des Sablonnets est

une bonne pouliche. Par deux fois, elle a gagné avec du style et mérite d’être

vue à Auteuil, où les courses de 3ans n’ont pas encore révélé de chevaux de son

niveau. Son pilote a expliqué après la course : « Elle avait déjà montré des

moyens à Lyon et confirme aujourd’hui toute sa qualité. C’est de bon augure

pour la suite de sa carrière. Avec les bons chevaux, les parcours sont toujours

plus faciles. C’est une pouliche avec du gaz, qui est toujours percutante. »

VISTA DE

SIVOLA CONFIRME LA SUPERIORITE DU PELOTON A DU PRIX D’ESSAI

En

terminant deuxième, Vista de Sivola (Sabrehill) a répété ses bons débuts dans

le Prix d’Essai des Pouliches (A), où elle concluait troisième. Par la même

occasion, elle a confirmé que le peloton A de cette course était le meilleur

avec le jumelé Mandina (Saint des Saints) et Santa Flora (Saint des Saints),

qui a répété.

UNE

SOUCHE "DE ZUYLEN DE NYEVELT"

Élevée

par le haras des Sablonnets, My Fair Lady est issue d’une souche de l’élevage

du regretté Thierry Zuylen de Nyevelt qu’a exploitée Gilbert Gallot. Elle est

la nièce de Royale Chantou (Cadoudal), lauréate des Prix Fille de l’Air (Gr3)

et Rose de Mai (L). Également, elle est la nièce de Royale Bobbe (Kaldoun),

troisième de Gr3 en plat. My Fair Lady est seulement le deuxième vainqueur de

sa mère Royale The Best (Cadoudal). Auparavant, elle avait donné Royale Majesty

(Nikos), qui a gagné par deux fois, en haies à Auteuil et en steeple à

Fontainebleau.