Prix du president de la republique (gr3) : quart monde, l’exploit d’un miracule

Autres informations / 23.04.2012

Prix du president de la republique (gr3) : quart monde, l’exploit d’un miracule

Historique

! Quart Monde (Network) devient le premier cheval, au cours des trente

dernières années, à remporter le Prix du Président de la République (Gr3) sous

le poids de 72 kilos. Seuls cinq chevaux étaient parvenus, dans le même

intervalle, à s’imposer avec 70 kilos ou plus. Carmont (Carmarthen), en 1981,

avec 70 kilos, Le Pontif (Le Pontet), en 1984, avec 71 kilos, Sabre d’Estruval

(Mistrigri), en 1990, avec 70 kilos, Subehargues (Mansonnien) en 2001, avec 71

kilos et enfin Objectif Spécial (Ungaro), en 2009, avec 70,5 kilos, avaient

réussi cette performance peu commune. Quart Monde a donc fait encore mieux,

grâce à une monte particulièrement fine de Gaëtan Olivier. Alors que Rubis sur

Ongle (Robin des Champs) et Saint Vivien (Turgeon) avaient pris le large, le

jockey a patienté, laissant bien respirer Quart Monde dans la ligne d’en face.

À la double barrière, l’alezan était encore loin des quatre premiers, et on

pouvait espérer au mieux la cinquième place. Mais Quart Monde a regagné mètre

par mètre, et il est venu devancer Rubis sur Ongle, qui n’en pouvait plus, au

passage du poteau.

UNE

COURSE DE REVE DE GAËTAN OLIVIER

« Gaëtan

a monté une course de rêve, reconnaissait François Nicolle, l’entraîneur de

Quart Monde, après la course. Je crois bien que c’est lui qui la gagne. S’il

avait essayé de suivre les leaders en face, il n’aurait peut-être pas fini le

parcours. Je lui avais dit de rouler en partant, comme d’habitude, puis de lui

laisser sa chance. Le cheval a parfaitement sauté, en respirant bien. » Le Prix

du Président de la République est riche en belles histoires, et Quart Monde,

c’est certain, en a écrit l’une des plus belles. L’AQPS s’était en effet très

sérieusement blessé, en août 2010, après une chute dans le "Grand

Steeple" de Waregem. Jacques Cyprès, son éleveur, nous rappelait : « Il

s’était explosé une rotule et les vétérinaires sur place voulaient

l’euthanasier. Si je n’avais pas été là, je pense que le cheval ne serait plus

parmi nous… Je l’avais alors proposé à Patrick Vandemoortele pour en faire un

cheval de promenade pour ses enfants. Mais il s’est étonnamment bien remis de

ses blessures, alors nous l’avons renvoyé à l’entraînement chez François

Nicolle, pour essayer… » Quart Monde est le premier galopeur de Patrick

Vandemoortele, propriétaire de trotteurs auparavant.

DIRECTION

"GRAND STEEPLE"

Un essai

plus que c o n c l u a n t , puisqu'en avril 2011, Quart Monde prend une

troisième place sur le cross de Moulins, monté par Guillaume Rivière pour qui

tout l’entourage de Quart Monde avait une pensée émue dimanche. Le cheval chute

ensuite deux fois, bêtement, en cross, avant de remporter le Prix Maréchal Foch

à Auteuil. Depuis, il n’a fait qu’étonner. Il s’est imposé dans le Prix

Montgomery (Gr3), le pendant automnal du "Président", avant de tenter

sa chance dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1), chutant à la dernière haie

alors qu’il aurait pu être cinquième. François Nicolle l’a ensuite préparé

soigneusement pour cet objectif, le courant deux fois en haies. La suite

logique du programme du cheval, s’il reste bien, passera par le Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1). Un défi de taille, mais Quart Monde n’est plus à

ça près…