Prix du vivarais : le canter de nikita du berlais

Autres informations / 19.04.2012

Prix du vivarais : le canter de nikita du berlais

Grandissime

favorite du Prix du Vivarais, Nikita du Berlais (Poliglote) n’a pas failli à sa

tâche. La pensionnaire de Robert Collet s’est imposée de toute une classe.

Montée dans le peloton de tête par Cyrille Gombeau, elle a pris l’avantage au

milieu de la ligne d’en face. Dans le dernier tournant, il n’y avait plus aucun

suspense sur l’issue de l’épreuve. Après avoir assuré les deux dernières haies,

l’élève de Jean-Marc Lucas s’est envolée sur le plat, laissant son plus proche

poursuivant, Comaro (Comte du Bourg), à huit longueurs. « Monter un cheval

comme ça, c’est un régal, a confié Cyrille Gombeau. En face, elle était bien

sur la main, elle avalait les obstacles. Elle montre énormément de moyens.

Maintenant, elle va monter les échelons. » Nikita du Berlais remporte une

deuxième victoire d’affilée après une course de rentrée victorieuse, il y a

deux semaines. Elle devrait maintenant être dirigée vers une Listed. Rappelons

qu’elle avait connu une longue interruption de carrière après son succès dans

le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), en octobre 2010. Deuxième, Comaro a bien

fini, après avoir patienté. Après une longue absence, le protégé de Philippe

Demercastel retrouve peu à peu son meilleur niveau. Les deux pensionnaires de

Jean-Paul Sénéchal, Top Secret (Robin des Champs) et Grand Charly (Le Triton)

ont pris respectivement les troisième et quatrième places, affichant des progrès.

LA SOEUR

DE BONITA DU BERLAIS

Élevée

dans la Vienne par Jean-Marc Lucas, Nikita du Berlais est le troisième produit

de Chica du Berlais (Cadoudal), une jument entraînée par Jean-Paul Gallorini,

qui n’a couru qu’une seule fois en obstacle, pour une cinquième place à

Auteuil. Elle est la mère de cinq produits référencés, dont Bonita du Berlais

(King’s Theatre), premier produit, qui était l’une des meilleures pouliches de

sa génération à 3ans, remportant consécutivement les Prix Georges Pelat et de

Chambly (L) et se classant quatrième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2).

Nikita du Berlais a un demi-frère de 3ans par Turgeon. Sa mère a eu un produit

de Trempolino l’an dernier. Sa deuxième mère, Chica Bonita (Badayoun), est à

l’origine des bons Enzo du Berlais (Mansonnien) et Karoo du Berlais (Indian

River), qui sont tous deux lauréats de Listed à Auteuil.