Prix durban (d) : une course aussi ouverte que prometteuse

Autres informations / 05.04.2012

Prix durban (d) : une course aussi ouverte que prometteuse

À

l’image de son pendant pour les mâles, le Prix Tourbillon, le Prix Durban est

une "D+". Plusieurs des participantes à cette compétition pourraient

avoir des ambitions de Groupes ce printemps. Dans le "Durban", sur

les sept pouliches en lice, six restent sur une victoire et pour cinq d’entre

elles, c’était en débutant. Deux pouliches ont laissé une bonne impression l’an

passé : Preferential (Dansili) et Shembara (Dylan Thomas). La première a

remporté le Prix Rose Royale (F) sur le mile de Saint-Cloud. Nièce d’Étoile

Montante (Miswaki), lauréate du Prix de la Forêt (Gr1), elle est issue d’une

famille maternelle véloce. Mais, à 2ans, elle a montré qu’elle avait

suffisamment de tenue pour contrer les attaques dans les cent derniers mètres.

La seconde est une petite-fille de la gagnante du Prix de Diane (Gr1), Shemaka

(Nishapour). Elle a brillé dans le Prix de la Touche aux Mulets (F), qui peut

mettre en avant des futures pouliches de distance classique. Cette protégée

d’Alain de Royer Dupré s’était imposée en attaquant de bonne heure sur 1.800m.

De ce fait, elle ne devrait avoir aucun mal à tenir 2.000m.

OMANA

POURSUIT SA PROGRESSION

Présentée

par Henri-Alex Pantall, Omana (Speedmaster) vient d’ouvrir son palmarès à

Saint-Cloud, sur 1.600m. Cette fille d’Orion Girl (Law Society), gagnante de

Listed et nièce d’Orion Star (Sternkoenig), troisième du Juddmonte Grand Prix

de Paris et du Prix du Cadran (Grs1), possède des origines pour s’épanouir avec

l’âge et surtout avec la distance.

LA

CONQUERANTE, LA BIEN NOMMEE

Plaisante

lauréate du Prix d’Essai (G) à Toulouse, La Conquérante (Hurricane Run) va

s’engager à Maisons-Laffitte pour tenter de franchir plusieurs paliers d’un

coup. Elle n’est autre que la nièce de Ballast (Desert Prince), double gagnant

de Gr3 à Calder, et San Martin (Oasis Dream), vainqueur de la Coupe de

Marseille (L) sous les couleurs de Bertrand Bélinguier. Gagnante sur le sable

de Deauville à l’occasion de son unique sortie, Grace of Dubai (Dubai

Destination) avait placé une superbe accélération pour se défaire de ses

rivales. On a hâte de la voir sur le gazon.