Prix f.b.a. aymeri de mauleon (l) : lucayan, le talent et les manieres

Autres informations / 28.04.2012

Prix f.b.a. aymeri de mauleon (l) : lucayan, le talent et les manieres

François

Rohaut a signé un beau jumelé dans le Prix F.B.A. Aymeri de Mauléon (L). Dans

la ligne droite, la lutte s’est engagée entre Azeville (Shamardal), qui a animé

l’épreuve, et Lucayan (Turtle Bowl), placé dans le sillage des animateurs. Bien

que progressant par à-coups et penchant tout au long de son effort sur la

pouliche, Lucayan en a pris la mesure aux abords du poteau. Derrière eux,

Gogarty (Footstepsinthesand), qui s’essayait à ce niveau de compétition,

prenait une bonne troisième place, en ayant progressé à la corde. Au micro

d’Equidia, François Rohaut expliquait : « Lucayan est encore un gros bébé, mais

il est un peu coquin aussi, ce qui explique qu’il soit capable de faire de gros

écarts dans la ligne d’arrivée, le vent fort n’ayant pas arrangé les choses. Je

pense qu’il va pouvoir être rallongé et qu’il sera plus performant en bon

terrain. Quant à Azeville, elle nous a tourné autour la dernière fois. Avec les

oeillères australiennes, elle a compris qu’il fallait aller au boulot. »

Lucayan s’était bien comporté lors de sa dernière sortie, n’étant battu que par

Coup de Théâtre (Gold Away) dans le Prix Omnium II (L). Vu son comportement

dans la phase finale, il a encore une belle marge de progression, quand il se

montrera plus sérieux et plus mature. Les deux pensionnaires de François Rohaut

avaient d’ailleurs lancé leur année en 2012, le 3 mars, sur la P.S.F. de

Chantilly. Si Azeville s’était imposée nettement, ce qui lui avait permis de

décrocher sa JdG Rising Star, Lucayan avait dû s’incliner face à Jalmud

(Orpen), après avoir longtemps fait figure de lauréat. Azeville avait ensuite

déçu dans le Prix Finlande (L), mais sa performance était trop mauvaise pour

être exacte. DEBUTS CONVAINCANTS DE GOGARTY A CE NIVEAU

Gogarty restait

quant à lui sur un succès très net dans un quinté disputé sur le sable

cantilien. Frédéric Rossi nous a appris : « Il m’a beaucoup plu. Il est encore

immature, et c’est la première fois qu’il rencontrait un tel lot. Sa troisième

place est d’autant plus significative qu’il n’a pas eu le parcours idéal. Il

préfère venir de derrière et, là, il a été contraint de progresser assez tôt.

Il va gagner sa Listed cette année. C’est un poulain un peu léger, à qui l’on

va laisser le temps de récupérer. »

UN DESCENDANT

DE PASADOBLE

Lucayan

a été acheté au breeze-up Arqana de mai dernier, par Marc-Antoine Berghgracht,

pour la somme de 85.000 €. Il était présenté par l’Écurie Prévost-Baratte. Sa

mère, la Vltava (Grand Lodge), a déjà produit Karluv Most (Della Francesca),

deuxième du Derby du Midi (L). La quatrième mère du poulain n’est autre que

Pasadoble (Prove Out), la mère de la grande Miesque (Nureyev).