Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix hypothese (gr3) : formosa joana has se transforme progressivement en reine d’auteuil

Autres informations / 31.03.2012

Prix hypothese (gr3) : formosa joana has se transforme progressivement en reine d’auteuil

Du

royaume d’Enghien à celui d’Auteuil, il y a un fossé qu’il n’est pas évident de

franchir. Reine du plateau de Soisy, Formosa Joana Has (Turgeon) l’a sauté

allègrement et elle est en train de se construire une grande réputation sur la

butte Mortemart. Samedi, elle a accroché un deuxième Gr3 à Auteuil, le

quatrième de sa carrière, à l’occasion du Prix Hypothèse (Gr3). Bien sûr, il

est impossible de remplacer des pertes aussi lourdes que celles de Questarabad

(Astarabad) et Kap Dream (Kapgarde) l’an passé, mais Formosa Joana Has leur

fait honneur et se place comme la favorite de la prochaine Grande Course de

Haies d’Auteuil (Gr1). Rapidement placée dans le sillage de l’animateur

Sleeping Mat (Sleeping Car), Formosa Joana Has a galopé avec beaucoup de gaz,

sans faire d’efforts inutiles sur les obstacles. Entre les deux dernières

haies, elle a pris le meilleur à Grand d’Auteuil (Great Pretender) et l’a

dominé facilement sur le plat. En attendant le retour de sa championne,

Jean-Paul Gallorini nous a confié : « Je ne pensais pas que la distance, avec

les trois cents mètres supplémentaires par rapport au Prix Juigné, la gênerait.

Elle a tout, elle est bonne. Aujourd’hui, elle bat le champion qui a gagné au

niveau Gr1. Ça me fait penser à mon Ceasar’s Palace qui a battu Grand d’Auteuil

à Cagnes… Avant le coup, on avait un peu peur du terrain, qui paraissait un peu

lourd. Je ne pense pas qu’elle sera gênée par les 5.100m de la Grande Course de

Haies. Maintenant, elle a pris son rythme de cheval d’obstacle. Avant, elle

était un peu tendue. »

LES

LIGNES FAVORISENT CEASAR’S PALACE

En

voyant l’arrivée de ce Prix Hypothèse, Jean-Paul Gallorini a eu quelques mots

pour un autre champion de son entraînement, Ceasar’s Palace (Voix du Nord).

Avant de connaître des ennuis de santé, ce dernier avait dominé Tidara Angel

(Oratorio), vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) et Grand d’Auteuil, gagnant

du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Quand on voit que le protégé de Bernard Beaunez

a conclu deuxième de ce Prix Hypothèse, on peut penser légitimement que

Ceasar’s Palace pourrait faire très mal aux chevaux d’âge sur les balais.

BONNE

RENTREE DE GRAND D’AUTEUIL

L’hiver

studieux que Grand d’Auteuil a passé sur la Côte d’Azur lui a été profitable.

Superbe au rond de présentation, il a tracé un parcours plein de promesses.

Venu vite avec les leaders au bout de la ligne d’en face, il a pris la tête

entre les deux dernières haies, avant de devoir laisser partir Formosa Joana

Has. Entraîneur de Grand d’Auteuil, Bernard Beaunez nous a dit : « Il a bien

sauté dans le parcours. Il était bien frais, mais il court toujours bien de

cette façon et il avait du boulot. On va voir ce que l’on va désormais courir.

»

SLEEPING

MAT SE REHABILITE

La ligne

du Prix Renaud du Vivier 2011 a bien tenu sa partie dans ce Prix Hypothèse

puisque le vainqueur, Grand d’Auteuil, a fini deuxième, précédant Sleeping Mat,

lui-même deuxième de la Grande Course de Haies des 4ans. Après un échec dans le

Prix Juigné (Gr3), Sleeping Mat a beaucoup mieux couru, tout en allant devant

(3e). Philippe Peltier, entraîneur du poulain de la famille Papot, nous a

déclaré : « C’est bien ce qu’il fait aujourd’hui car ce n’était pas une course

pour lui. David [Berra, son jockey, ndlr] a bien fait de lui faire prendre la

tête car personne ne voulait aller devant. On verra plus tard ce que l’on va

faire avec lui. » Quatrième, Tarabel (Antarctique) a confirmé sa performance du

Prix Juigné. Elle précède La Segnora (Turgeon), un peu allante dans le

parcours, après sa récente rentrée en plat. La protégée de Yann-Marie Porzier

a, de plus, été contrariée lorsque Sleeping Mat a changé de ligne entre les

deux dernières haies. Sa cinquième place est donc prometteuse avec ces

circonstances de course.

ISSUE

D’UNE SOEUR DE BRAZIL

Formosa

Joana Has a été élevée à Bursard, dans l’Orne, par Hamel Stud. Rose Diamond

(Rose Laurel), sa mère, a réussi à s’imposer en haies et en steeple à un petit

niveau. De ses six produits déclarés, Formosa Joana Has est pour le moment la

meilleure. La deuxième mère de la pouliche, Normania Hall (Weaver’s Hall),

s’est montrée douée en compétition, remportant deux Listeds en plat, tout en

triomphant en haies à Auteuil. Elle a produit le bon Brazil (Matahawk),

notamment lauréat du Prix Hardatit.