Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix imprudence (gr3) : mashoora valide avec brio son ticket pour les "guinees

Autres informations / 05.04.2012

Prix imprudence (gr3) : mashoora valide avec brio son ticket pour les "guinees

L’encolure

affichée à l’arrivée du Prix Imprudence (Gr3) traduit mal la supériorité de

Mashoora (Barathea), dans ce tremplin vers les "Guinées". La

pensionnaire de Jean-Claude Rouget a produit le même éclair de classe que lors

de ses débuts victorieux dans le Prix de Lisieux (F). Celui qui lui permet

d’effacer ses rivales en quelques foulées. Incontestablement, la pouliche du

Cheikh Hamdan Al Maktoum est une pouliche de "Guinées", reste à

savoir lesquelles. « Évidemment, on pense aux 1.000 Guinées, mais on doit

discuter avec son propriétaire, nous a avoué Jean-Claude Rouget. Je la trouve

encore plus plaisante qu’à 2ans. Elle a progressé par rapport à l’année dernière.

C’est une pouliche qui apprécie vraiment la ligne droite. » Après avoir évolué

dans le dos de Topeka (Whipper), l’une des pouliches de la course, son jockey,

Christophe Soumillon, a décidé de la "sortir". Elle a alors dominé

son sujet et son pilote s’est même relevé 

le poteau, sûr de lui, résistant à Belle de Lune (Ski Chief), laquelle a

terminé fort. Pouliche de vitesse, Nadeaud (Soave) s’est montrée courageuse

pour conclure troisième. Au regard de sa façon de courir, Mashoora devrait

tenir le mile en ligne droite. Elle ne tire pas dans un parcours et répond à la

moindre sollicitation de son partenaire. Réagir au "bouton", c’est

une des conditions pour réussir dans un classique comme les "Guinées"

anglaises.

LES

BOOKMAKERS MITIGES

Suite à

la victoire de Mashoora dans le Prix Imprudence, les bookmakers ont baissé la

cote de la pouliche du Cheikh Hamdan Al Maktoum. Visiblement peu impressionné

par le succès de la protégée du professionnel palois, Paddy Power l’a descendue

de 33 à 25/1. Coral l’a en revanche proposé à 12/1 suite à sa démonstration

mansonnienne.

RESTIADARGENT

VA REVENIR SUR PLUS COURT

La

lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), Restiadargent (Kendargent),

passait un test dans ce Prix Imprudence pour savoir si elle pouvait être

allongée. Après avoir attendu pendant que son leader, Misedargent (Kendargent),

animait la course, la partenaire de Maxime Guyon a bien suivi le mouvement,

mais elle a craqué un peu dans les cent derniers mètres, comme une pouliche qui

a trouvé le temps long. Son mentor, Henri-Alex Pantall, nous a confié : «

C’était un essai sur cette distance et Restiadargent est plutôt une pouliche de

vitesse, nous a confié l’entraîneur de Beaupréau. Il faut revoir nos ambitions

autrement et certainement la raccourcir. Nous allons prendre cette option, même

si, aujourd’hui, elle effectuait une rentrée et était par conséquent fraîche. »

TOPEKA

SEULEMENT CINQUIEME

Forte de

son succès dans le Prix Miesque (Gr3), Topeka s’annonçait comme l’une des

favorites de ce Gr3. Après avoir attendu, elle a tenté de changer de vitesse

dans la phase finale, mais elle n’a pu simplement qu’accompagner Belle de Lune

et Nadeaud dans leur effort, avant de plafonner légèrement ensuite. Après la

course, Robert Collet, mentor de Topeka, a expliqué : « Il y a trois façons

d’analyser sa performance : soit elle est mieux en terrain très souple, ce qui

l’avantage et désavantage les autres, soit elle manque de condition, soit elle

est tout simplement moins bonne que les pouliches qui la précèdent. C’était une

rentrée et nous verrons dans une dizaine de jours comment elle prend cette

course. Aucun objectif n’est déterminé ou mis de côté, nous verrons cela à

l’entraînement. »

LA

PROPRE SOEUR D’UNE BONNE 2ANS

Mashoora

a été achetée 280.000 Guinées à Tattersalls en octobre 2010 (book 1). Sa mère,

Lovely Blossom (Spinning World) était entraînée en France par Nicolas Clément

et n’a couru qu’une fois, pour une troisième place à Lisieux. Elle a produit

Silk Blossom (Barathea), bonne 2ans qui a gagné les Lowther Stakes (Gr2) et les

Albany Stakes (Gr3) à Royal Ascot. La deuxième mère de Mashoora, Lomond Blossom

(Lomond), est gagnante des Killavullen Stakes (Gr3). Cette famille se rattache

à celle de Zagalia, gagnant de Gr1 en Nouvelle-Zélande.