Prix jean stern (gr2) : saint palois peut mettre auteuil a ses pieds

Autres informations / 28.04.2012

Prix jean stern (gr2) : saint palois peut mettre auteuil a ses pieds

Saint

Palois (Saint des Saints) est le nouveau maître des 4ans sur le steeple-chase,

et le représentant de la famille Papot devrait confirmer ce statut dans le Prix

Jean Stern (Gr2), dernière préparatoire au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Après

s’être révélé lors du meeting palois, où il a notamment remporté le Prix

Antoine de Palaminy (L), Saint Palois a préservé son invincibilité dans cette

spécialité lors de ses deux sorties à Auteuil. Il a écrasé de sa classe le Prix

Duc d’Anjou (Gr3), devançant de quinze longueurs Ucello Conti (Martaline). Lors

de leur dernière sortie, dans le Prix Fleuret (Gr3), l’écart entre les deux

chevaux s’est réduit, passant à une longueur. Mais Saint Palois a assumé le poids

de la course et, en raison de son manque d’expérience, il a souvent flotté. Si

la course avait été plus rythmée, le pensionnaire de Jacques Ortet aurait sans

doute fait la différence plus facilement.

LES BONS

DEBUTS A AUTEUIL DE FARLOW DES MOTTES

Toutefois,

Ucello Conti n’est pas n’importe qui. Le représentant de Simon Munir n’était

pas "au top" lors du Prix Duc d’Anjou, et il s’est montré logiquement

plus performant dans le Prix Fleuret. Il pourrait de nouveau faire galoper

Saint Palois, qu’il retrouve avec un petit avantage au poids. Le troisième

larron du Prix Fleuret sera également de la partie. Il s’agit de Farlow des

Mottes (Maresca Sorrento), qui découvrait pour l’occasion l’hippodrome

d’Auteuil. Sa performance est donc d’autant plus remarquable. Le pensionnaire

de François Nicolle, dont l’écurie traverse une superbe période de forme, peut

encore accuser des progrès. Usual Time (Great Pretender) est tombé à la rivière

des tribunes lors du Prix Fleuret, mais il ne doit pas être condamné sur cette

sortie. Auparavant, il avait pris la troisième place du Prix Duc d’Anjou, alors

qu’il découvrait le steeple d’Auteuil. Ce n’est autre que le dauphin de Saint

Palois dans le Prix Antoine de Palaminy.

MA

FILLEULE SE LANCE DANS LE GRAND BAIN

Les

débuts de Ma Filleule (Turgeon) à ce niveau de compétition seront l’une des

attractions de cette épreuve. La protégée de Jerry Planque a fait forte

impression lors de sa dernière sortie, quand elle a remporté dans un canter le

Prix de la Christinière. Certes, elle ne devançait pas un grand lot, mais la

manière était là. Elle a le droit de s’essayer dans un Groupe avec des

prétentions. Carlain (Le Fou) n’a découvert le steeple qu’à la mi-mars. Ce

cheval doué en haies (il s’est placé de Listed dans cette spécialité) a débuté

sur les gros obstacles d’Enghien, se classant deuxième de Laviroi (Lavirco),

avant d’ouvrir son palmarès à Auteuil, dans le Prix Le Touquet, une bonne

course qui peut mener vers les sommets. Comme Carlain, Menelas Ar Len (Malinas)

a montré des moyens sur les "balais", avant de découvrir le steeple

au printemps. Lauréat du Prix Agitato au courage, il s’est bien comporté dans

le Prix Duc d’Anjou, se positionnant parmi les 4ans avec lesquels il faut

compter. Laurent Viel tente un drôle de pari avec Défi d’Anjou (Saint des

Saints), qui va débuter sur le steeple d’Auteuil à cette occasion. Lauréat du

Prix Christian de l’Hermite (L) à Cagnes, il vient de bien se comporter sur les

haies d’Auteuil, prenant la deuxième place de Wonderful Charm (Poliglote).